Publicité

Patrimoines spoliés : entre recherche de provenance et restitution (1/3)

Par
American soldiers loading works of art stolen
American soldiers loading works of art stolen
- WWII STOLEN ART, 1945

La recherche de provenance, champ spécifique de l’histoire de l’art, suscite depuis une quinzaine d’années une attention accrue, tant auprès des spécialistes que d’un public plus large.

Elle explore l’histoire et l’origine d’une œuvre d’art suivant des approches qui peuvent varier selon le contexte, commercial, universitaire ou muséal.

Depuis la signature de la déclaration de Washington en 1998, et à travers des restitutions spectaculaires comme celle du tableau Scène de rue de Ernst Ludwig Kirchner issu de la collection Hess, le soutien à la restitution aux héritiers Flechtheim et la découverte récente du Trésor artistique de Munich, la recherche de provenance a pris une place croissante dans la conscience collective. Elle fait toutefois l’objet de controverses plus vives que jamais. 

Publicité

Si la Seconde guerre mondiale n’a accordé aux musées de France qu’un statut de témoins des spoliations, la Libération leur a donné un rôle plus actif. En effet, dans l’immédiate après-guerre, un grand nombre d’œuvres d’arts confisquées sur le territoire du IIIe Reich, ce sont retrouvées stockées dans des musées en attendant d’être restituées à leurs ayant-droits. 

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une conférence enregistrée en juin 2016, dans le cadre du colloque "Patrimoines spoliés. Regards croisés France – Allemagne".

Vincent Lefèvre, conservateur en chef du patrimoine, sous-directeur des collections, Service des musées de France.

À lire : Emil Bührle, marchand de canons et collectionneur d'art sans scrupules

À ÉCOUTER : Patrimoines spoliés : entre recherche de provenance et restitution (2/3)