Publicité

Petit historique des cartes de France IGN géantes (1990-2012)

Par

A l'occasion de l'exposition "La France en relief, chefs d'oeuvres de la collection des plans-reliefs", Globe revient sur les expositions de cartes géantes par l'IGN depuis 1990 avec Bernard Bèzes. En effet, l'IGN, Institut Géographique Nationale, y a installé une carte de France géante du 19ème siècle.

En bas de ce billet, parcourez la galerie des photos du collage au sol de la carte de France géante au Grand Palais .

Publicité

Planète Terre a arpenté l'expostion accompagné d' Isabelle Warmoes, Karine Hurel et Bernard Bèzes. Pour écouter l'émission du mercredi 25 janvier " La France mise en relief : le choix des cartes" , cliquez ici!

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Retour sur les expositions de cartes géantes en France de puis 1990
A l'occasion de l'exposition de la carte géante du patrimoine naturel de la France au jardin des Plantes, devant le Muséum national d'Histoire Naturelle (jusqu'au 1er Novembre 2010), et de l'émission de Planète terre consacrée à cet événement,


Globe dresse, avec l'Institut Géographique National, un panorama historique de ces manifestations en France.

1990 : La plus grande carte de France (Livre des Records 1991)

1990 : la plus grande carte de France
1990 : la plus grande carte de France

©IGN

A l’occasion de son cinquantenaire en juin 1990, l’Institut géographique national exposa une carte géante de la France entière de 40 m x 40 m, obtenue en assemblant le gigantesque puzzle des 2000 cartes topographiques IGN au 1 : 25 000 (1cm sur le papier représente 250 m sur le terrain) dans la salle des pas perdus de la gare de l’Est à Paris, en partenariat avec la SNCF. Après un mois d’exposition et un million et demi de visiteurs, elle fut vendue, dalle par dalle, au bénéfice du service des enfants leucémiques de l’hôpital St-Louis.

1994 : La carte géante du débarquement

1994 : la carte géante du débarquement
1994 : la carte géante du débarquement

©IGN

Pour le cinquantenaire du D-Day, cette fois, l’IGN débarqua en cour de Rome, devant la gare St-Lazare, avec l’agrandissement par 10 de sa carte du Jour J. Plusieurs rescapés américains, anglais, canadiens et même australiens, venus en pèlerinage sur les fameuses plages françaises signèrent avec émotion le livre d’or et déposèrent des gerbes de fleurs au pied de la carte.

1997-1998 : La France au 1:50 000 à Polytechnique

1997-1998 : la France au 1:50 000 à Polytechnique
1997-1998 : la France au 1:50 000 à Polytechnique

©IGN

Dans le cadre d’une exposition de six mois sur le corps historique des ingénieurs géographes issus de l’Ecole Polytechnique, l’IGN réalisa, entre l’amphi Poincaré et le bureau de Poste du campus de Palaiseau, le puzzle des 1093 cartes au 1 : 50 000 (1 cm sur la carte correspond à 500 m dans la nature). A cette échelle, utilisée depuis 1900 par les militaires mais aussi par les universitaires, la France mesure 20 m par 20 m.

1999-2000 : La carte de Cassini au Louvre

1999-2000 : la carte de Cassini au Louvre
1999-2000 : la carte de Cassini au Louvre

©IGN

Pour les célébrations de l’An 2000 et notamment l’opération Méridienne verte, où 10 000 arbres furent plantés sur le méridien de Paris, l’IGN installa au Carrousel du Louvre, place de la pyramide inversée, les 181 cartes de Cassini à l’échelle originale de 1 ligne pour 100 toises (1 : 86 400 environ, soit une France de 11,5 m par 11,5 m). Cette carte dressée par ordre du roi Louis XV et conçue par l’académie des sciences s’appuie en effet sur la mesure de ce méridien central et, pour la première fois au monde, sur un réseau de milliers de points de repère géodésiques. Quatre générations de Cassini y travaillèrent depuis les premières observations astronomiques de Giovanni-Domenico, dit Cassini 1, en 1669 jusqu’à la parution de la dernière feuille en 1815 avec Jean-Dominique, dit Cassini 4, en passant par les mesures de triangulation de Jacques, dit Cassini 2, puis les relevés topo-cartographiques de César-François, dit Cassini 3 ou Cassini de Thury…

2000 : La Terre vue du ciel au Sénat

2000 : la Terre vue du ciel au Sénat
2000 : la Terre vue du ciel au Sénat

©IGN

Pour géolocaliser les fameux clichés aériens de Yann Arthus-Bertrand publiés dans « La Terre vue du ciel », l’IGN disposa dans le jardin du Luxembourg, entre la façade sud du Sénat et le grand bassin, un planisphère de 200 m2 dont le concept fait encore le tour du monde, dix ans plus tard, avec l’exposition du même nom, admirée par des centaines de millions de visiteurs.

2003-2004 : L'invention du monde à Beaubourg

2003-2004 : L'invention du monde à Beaubourg
2003-2004 : L'invention du monde à Beaubourg

©IGN

Un quart de siècle après la monumentale exposition « Cartes & figures de la Terre » où les globes terrestre & céleste de Coronelli (aujourd’hui installés à la BNF-site Mitterrand) avaient été exhumés de leurs caisses, une représentation géante du monde par l’IGN trôna quatre mois durant dans le hall du centre Pompidou aux côtés d’autres œuvres artistiques, sur la même thématique, avec une scénographie pédagogique, dans l’espace-enfants.

2008 : La France au 1:100 000 à la Cité des Sciences et de l'Industrie

2008 : la France au 1:100 000 à la Cité des Sciences et de l'Industrie
2008 : la France au 1:100 000 à la Cité des Sciences et de l'Industrie

©IGN

Après trois années de présentations de photographies aériennes géantes de l’Ile de France au 1 : 10 000, puis du grand Paris au 1 : 2 500, l’IGN continua d’animer pendant une année supplémentaire l’espace de 144 m2 situé dans le hall d’entrée de la Cité des sciences, devant la Cité des enfants, avec une carte géante de la France, dérivée de sa série TOP100 (où 1 cm représente 1 km). Pour une fois, les départements d’outre-mer ainsi que la Corse n’étaient pas oubliés dans cette exposition, même s’ils ne figuraient évidemment pas à leur véritable position relative par rapport à la métropole…

2010 : La carte du patrimoine naturel au jardin des plantes

2010 : la carte du patrimoine naturel au Jardin des Plantes
2010 : la carte du patrimoine naturel au Jardin des Plantes

©IGN

Enfin, depuis le 21 mai -jour de la fête de la Nature et de l’inauguration par la secrétaire d’Etat à l’écologie, Chantal Jouanno-, jusqu’au 1er novembre 2010, les visiteurs du jardin des plantes peuvent chausser des bottes de sept lieues pour parcourir la carte géante (400 m2) du patrimoine naturel de la France, conçue et réalisée en partenariat par le Muséum national d’histoire naturelle & l’IGN. Tout comme la carte géologique de France, présentée en 2008 par le BRGM (Bureau de recherches géologiques & minières), cette aire de jeux géographiques est installée au pied de la grande galerie de l’évolution, à proximité des serres rénovées, récemment ré-ouvertes au public. Et, clin d’œil de l’Histoire à la Géographie, elle se trouve placée directement sous le regard amusé de la statue du grand Buffon, qui fut, dès 1756, un des premiers actionnaires de la société de la carte de Cassini !

2012 : La carte de France d'Etat Major du 19ème siècle au Grand Palais.

Carte géante de la France sous la coupole du Grand Palais - 650 m2 de cartes, 978 feuilles assemblées
Carte géante de la France sous la coupole du Grand Palais - 650 m2 de cartes, 978 feuilles assemblées

Cette carte géante de la France, située sous le dôme du Grand Palais dans le cadre de l'exposition des Plans-reliefs par la MHF, est le résultat de l'assemblage numérique des 978 dessins-minutes originaux, en couleur, de la carte de l’Etat-major réalisée tout au long du 19ème siècle par les services géographiques de l'Armée.

Elles sont à l'échelle 1 : 40 000 (1 cm sur le papier représente 400 m dans la réalité). Ces relevés topographiques absolument uniques du territoire national datent de 1818 à 1866 et dessinent une France de 25 m, de Dunkerque à Perpignan, sur 25 m, de Brest à Strasbourg, soit une surface totale au sol de 650 m2, avec la Corse !

La constitution de la carte d’Etat major a été voulue par Napoléon. La projection utilisée est celle de Bonne, encore employée pour les cartes Michelin. Ces cartes font apparaître le relief du territoire, figuré par des hachures, et dessinent le contour des forêts.

Vue de haut, cette carte ressemble à une mosaïque d’images satellitaires en couleurs pseudo-naturelles, telle que l’IGN en avait réalisée dans les années 1980 avec les scènes du satellite américain Landsat…

Tout internaute peut, depuis 2011, naviguer librement sur ce continuum historique grâce au Géoportail de l’IGN, y compris en 3 Dimensions… Enfin chacune des 978 feuilles de 20 x 32 km est également téléchargeable gratuitement via le bouton « Données gratuites à télécharger » du Géoportail ou directement sur le site dans la boutique Loisirs.

Pour aller plus loin :

IGN

GEOPORTAIL

Réécoutez deux émissions de Planète terre diffusées en 2008 :

27 août 2008, "Les cartes géologiques"

1er octobre 2008, "Itinéraire aux sources de la Terre, au jardin des plantes"