Publicité

Peut-on philosopher avec les enfants ?

Par
Philosopher avec les enfants
Philosopher avec les enfants
© Getty - Klaus Vedfelt

Depuis dix ans, les ateliers de philosophie se développent à l’école. Les enfants emploient l’art visuel pour philosopher autour de thématiques comme l’amour, la joie, la mort... La philosophie est-elle un moyen pour l’enfant de se construire en tant qu’individu pensant ?

Le philosophe et pédagogue américain Matthew Lipman est le précurseur de la philosophie pour les enfants et les adultes. Il met en place des ateliers de discussion à visée philosophique dans lesquels les participants sont invités à développer leur pensée critique. Son premier ouvrage La découverte d' Harry Stottlemeier (1974) met en scène des enfants qui découvrent la logique formelle.

La pratique de la philosophie à l’école commence dès les années 1970 avec des manuels narratifs et des guides pédagogiques. L’enfant est reconnu comme une personne qui a besoin d’être guidé dans son cheminement existentiel. Du point de vue pédagogique, la philosophie permet de développer l’esprit critique, la coopération, le dialogue interculturel. "Faire de la philosophie avec les enfants répond également à une urgence politique d’apprendre à penser", selon Edwige Chirouter. La pratique de la philosophie avec les enfants est dans les préconisations de l’ONU pour 2030.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une rencontre enregistrée en décembre 2020.

Edwige Chirouter, maître de conférences en Philosophie et Sciences de l'éducation (Université de Nantes)

Christian Budex, professeur de philosophie

Fanny Bourrillon, enseignante en philosophie à l’Ecole des Gobelins (Paris)

Angie Gadéa, designer d'intérieur et artiste textile

Louise Tourret, journaliste.

5 min