Publicité

Philosophie : 7 grands penseurs

Simone Weil, Nietzsche, Rousseau et Hannah Arendt
Simone Weil, Nietzsche, Rousseau et Hannah Arendt

Arendt, Rousseau, Bergson ou Marc Aurèle... Avec les émissions des "Chemins de la philosophie", découvrez le parcours et les travaux de quelques grands penseurs de cette discipline.

Pour enrichir vos connaissances en philosophie, ou les réviser, nous vous proposons de réécouter plusieurs émissions des "Chemins de la philosophie" présentant sept grands penseurs de cette discipline, de Marc Aurèle à Simone Weil.

1. Marc Aurèle : Pensées pour moi-même (4x58 min)

Publicité

Au IIè siècle après J.-C., l'empereur romain Marc Aurèle rédige ses Pensées pour moi-même, des notes journalières qui nous renseignent sur son histoire et sa psyché. Mais philosophe et empereur, n'est-ce pas une contradiction dans les termes ?

2. Hannah Arendt : aux origines du totalitarisme (4x58 min)

Quand paraissent Les Origines du totalitarisme en 1951, Hannah Arendt n’est pas encore connue du grand public. C’est son premier livre et le résultat de cinq ans de recherches. Le totalitarisme est un mot quasiment nouveau, et le travail de la philosophe va consister à le définir et le distinguer de la tyrannie d’un côté, de la dictature de l’autre. Alors qu’est-ce que le totalitarisme ? Voici quatre émissions pour y répondre.

3. Rousseau : du Contrat social (4x58 min)

Paru en 1762, le Contrat social de Jean-Jacques Rousseau révolutionne son époque et marque une rupture dans l’histoire, affirmant le principe de souveraineté du peuple. Quelles questions traversent cet ouvrage majeur de la philosophie politique ?

4. Martin Heidegger : Être et temps (4x58 min)

Né en 1889 à Meßkirch en Allemagne, Heidegger finit sa thèse de doctorat en 1914, devient professeur à l'université de Marbourg en 1923, mais un obstacle l'empêche d'être titularisé : il n'a pas assez publié. Dans l'urgence, il rassemble alors des notes et paragraphes qui donnent lieu à Être et temps, paru en 1927. "C'est un ouvrage exaltant, passionnant mais aussi difficile, exigeant, parfois écrit en grec dans le texte et qui prétend apporter quelque chose de résolument nouveau à la philosophie. Il s'agit d'affronter la question de l'être que vingt cinq siècles de métaphysique auraient laissé de côté : la mort, le bavardage, le monde… tous les aspects de l'existence humaine sont abordés" explique Adèle Van Reeth en préambule de cette série.

L'ouvrage remporte très vite un très grand succès et ouvre des polémiques, toujours d'actualité aujourd'hui.

5. Simone Weil : philosophe sur tous les fronts (4x58 min)

Quatre émissions pour dessiner un portrait de Simone Weil (1909-1943), philosophe aux multiples engagements : elle fut une intellectuelle à l’usine, elle aima le Christ de la douleur jusqu'à l’extase, elle s’engagea contre la barbarie et pensa la question de l’enracinement.

6. Bergson : la pensée et le mouvant (4x58 min)

La Pensée et le Mouvant est le dernier ouvrage d'Henri Bergson, mais c'est sûrement l'un des meilleurs chemins pour entrer dans son œuvre… Le philosophe du début du XXe siècle a en effet conçu ce recueil d'articles comme un geste final lui permettant de développer et d'expliquer sa méthode philosophique. Dans ses deux "essais introductifs", il indique que cette méthode consiste en une intuition originaire, à savoir la distinction fondamentale à laquelle il convient de remonter, entre l'espace et la durée pure.

7. Nietzsche : quatre malentendus (4x58 min)

Le philosophe Friedrich Nietzsche (1844-1900) est célèbre pour ses  aphorismes et ses courtes phrases percutantes : "Ce n’est pas le doute, c’est la certitude qui rend fou", "Dieu est mort", "Ce qui ne me tue pas me rend plus fort", "Deviens ce que tu es"… Ces citations sont aujourd'hui utilisées à tort et à travers comme slogans, mantras personnels, éléments de langage, mais que signifient-elles vraiment ?