Publicité

Pierre Bergé à propos d'Andy Warhol : "Il y a un côté proustien dans Andy"

Musée d'art moderne Andy Warhol à Medzilaborce en Slovaquie.
Musée d'art moderne Andy Warhol à Medzilaborce en Slovaquie.
- P.Matel C.C

1990. Quatrième volet d'une série des "Chemins de la connaissance" intitulée "Où est parti Andy Warhol ?" et diffusée en 1990 avec comme invité Pierre Bergé. Il évoque la vie parisienne d'Andy Warhol qu'il a bien connu et met en avant ses origines européennes.

Dans ce quatrième épisode de la série "Où est parti Andy Warhol ?" diffusée dans les "Chemins de la connaissance" en 1990, Pierre Bergé commence par revenir sur les "folies new-yorkaises" des années 60. Il dresse un portrait assez drôle et admiratif d'Andy Warhol qu'il nomme tout simplement "Andy". Il raconte cette anecdote concernant ses perruques qui se devaient être malgré tout réalistes : "Il en avait trois comme ça. Il avait une perruque cheveux courts [...] il avait deux autres perruques avec les cheveux un peu plus longs."

Pierre Bergé décrit ses vacances festives avec Warhol où "chacun voulait se montrer à Andy et se faire observer par Andy". Il nous décrit dans le détail l'appartement d'Andy Warhol rue du Cherche-Midi ou régnait dans le salon "une espèce de lumière constamment froide" qui "donnait une espèce de magie à ce lieu". Il évoque alors "le côté proustien" qu'il y avait chez Warhol : "Il est là, assis, il regarde, il observe et puis il écrit... il prenait des notes. Les notes c'étaient ses polaroids."

Publicité

L'entretien se conclut sur les racines européennes, à savoir tchèques, d'Andy Warhol, "sa mère ne parlait pas l'anglais" rappelle Pierre Bergé. On entend aussi l'historienne d'art Pascale de Mezamat revenir sur les origines familiales de Warhol.

Pierre Bergé dans "Les chemins de la connaissance" du 21/06/1990 sur France Culture. "Où est parti Andy Warhol?" 4/5.

17 min

Comme beaucoup de myopes, il voyait admirablement, il avait un œil superbe, aigu. Il avait un sens absolu de la création et de la créativité et tout l'intéressait c'était ça qui était merveilleux chez Andy. Il n'y avait pas de cloisonnement, pas l'art d'un côté et le non-art de l'autre, tout ça ça le faisait plutôt rire. Il prenait la création là où elle se trouvait.

  • "Les chemins de la connaissance : Où est parti Andy Warhol?" 4/5
  • Première diffusion le 21/06/1990
  • Productrice : Christine Goémé
  • Réalisation : Gérard Brodin
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France
  • Archive INA - Radio France