Publicité

Pierre Etaix, le clown de celluloïd

Par
Pierre Etaix, le clown de celluloïd
Pierre Etaix, le clown de celluloïd
© AFP - Bertrand Guay

Pierre Etaix, une rencontre exceptionnelle avec un personnage d’exception

Dernier représentant du burlesque poétique français, acteur et réalisateur, Pierre Etaix est précieux comme est précieuse une pierre, par son éclat et sa rareté. Assistant de Tati, on aurait tendance à le résumer à sa filiation avec le maître, et il faudrait alors ajouter un oncle à cet héritage, Max Linder. Mais il serait plus juste de le définir par rapport à lui-même, le seul, l’unique clown de celluloïd. Pierre Etaix est une solide passerelle entre les émotions du cirque et du cinéma. Il est une présence dont on nous a trop longtemps privés, mais sur laquelle le temps n’a pas de prise. Ses films, restaurés, sont enfin, et ici même, de nouveau visibles après 20 ans d’imbroglio juridique. Conteur qui ne s’en laisse pas compter, comme un conte, il Etaix une fois. Une rencontre exceptionnelle avec un personnage d’exception.

Une rencontre enregistrée en avril 2011

Publicité