Publicité

Pluton, nouvelle frontière pour les scientifiques

Par

Le 25e festival d’astronomie de Fleurance continue d’explorer les planètes et les comètes aux confins du système solaire. Après neuf ans de voyage aux alentours de Pluton, la sonde américaine New Horizons a commencé à livrer quelques secrets sur la planète naine.

Premier portrait détaillé et en couleurs réelles de Pluton, publié le 14 juillet 2015 par la NASA sur son compte Instagram
Premier portrait détaillé et en couleurs réelles de Pluton, publié le 14 juillet 2015 par la NASA sur son compte Instagram
- NASA

A cette distance de la Terre impossible, pour des raisons d’énergie, de poids et de puissance, d’orbiter autour de Pluton. Mais les images transmises par New Horizons, lorsqu'elle est passée au plus près de la planète naine, ont levé un coin du voile sur les mystères de Pluton.

Comme le dit François Forget, directeur de recherches au CNRS, et qui travaille à l’institut Simon Laplace, "Pluton c’est plus petit que la Lune, on aurait pu penser que c’était un caillou très loin, très froid, mort… et bien pas du tout ! Il y a des glaciers actifs, une atmosphère, des montagnes magnifiques." En somme, la planète naine est une nouvelle frontière pour les scientifiques, et c'est ce qu'illustre ce reportage de Stéphane Iglésis.

Publicité

Pluton (...) c'est un vrai monde très actif sur lequel maintenant on doit enquêter. C'est très exotique, très beau, c'est une nouvelle science.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pluton en 3 infos clés |