Publicité

POC 21 : Un camp d'innovation pour le développement durable

Par
Les inventeurs vont passer 5 semaines au château de Millemont
Les inventeurs vont passer 5 semaines au château de Millemont
© Radio France - Bintily Diallo

A Millemont, dans les Yvelines, une centaine de personnes sont réunies dans un château pour la Poc 21. Un camp d'innovation qui réunit les cerveaux d'aujourd'hui pour proposer 12 projets open-source, simples et accessibles. Des inventions que chacun peut reproduire chez soi pour le climat.

Poc 21 c'est un jeu de mot, un joli pied de nez à la Cop 21, grande réunion en décembre prochain où les grands de ce monde doivent trouver un accord pour limiter à deux degrés l’augmentation de la température moyenne de la Terre d'ici 2100. Poc 21 signifie "Proof of concept", c'est-à-dire démonstrateur, preuve de faisabilité. Ce camp d'innovation rassemble douze projets du monde entier. Des concepts en lien avec les énergies renouvelables qui ont été sélectionnés. Leurs inventeurs (des physiciens, des ingénieurs...) et leurs équipes sont enfermés pour 5 semaines jusqu'au 20 septembre pour concrétiser leur création accompagnés d'experts et de designers. Ces projets couvrent divers domaines, l'énergie, l'habitat, l'alimentation ou encore la mobilité.

Les inventeurs proposent en fait des solutions pour le climat et la transition écologique, mais des solutions accessibles à tous. On parle ici d'inventions Open-source, c'est-à-dire sans brevet déposé. Tout le monde peut retrouver sur internet le mode d'emploi des projets pour les recréer, les améliorer et les enrichir.

Publicité

Parmi les concepts développés :

Une éolienne à 30 euros réalisée à partir d'objets de récupération, un filtre antibactérien adaptable à n'importe quelle bouteille, pour boire l'eau de n'importe quelle source; un concentrateur solaire thermique qui crée de la vapeur et une douche qui nettoie l'eau et la réinjecte en temps réel.

Au château de Millemont, on travaille, bien sûr, mais on vit aussi une expérience humaine incroyable. Il y a 100 bouches à nourrir, certains dorment dans le château, d'autres dans des tentes. La protection de l'environnement est au cœur du quotidien avec des douches solaires, des produits cosmétiques biodégradables et des toilettes sèches. Tout est pensé pour préserver le climat.

Poc 21 c'est une sorte de petite île, hors du temps, où des inventeurs et ceux qui les entourent se donnent 5 semaines pour prouver qu'un autre avenir est possible.

Bintily Diallo les a rencontrés, son reportage :

Écouter

4 min

Open-source, ça veut dire quoi ?
Développer des projets "ouverts", c'est choisir le partage de connaissances sur internet, la possibilité de recréer un prototype chez soi grâce aux plans, aux fichiers 3D et à la liste des composants. Ces derniers sont mis en ligne afin que chacun puisse chez soi reproduire ou améliorer le projet qui l'intéresse.

Les précisions de Benjamin Tincq, co fondateur de Oui share, collectif dédié à l'économie collaborative et co-initiateur de Poc 21.

Benjamin Tincq co-fondateur de Oui share et co-initiateur de Poc 21
Benjamin Tincq co-fondateur de Oui share et co-initiateur de Poc 21
© Radio France
Hugo Frederich, ingénieur-physicien du projet Solar ose
Hugo Frederich, ingénieur-physicien du projet Solar ose
© Radio France - Bintily Diallo

Avec son concentrateur solaire thermique, l'association Open source écologie veut démocratiser la concentration solaire. Il s'agit de permettre aux entrepreneurs et petits agriculteurs d'être autonomes en accédant à une énergie locale en transformant la chaleur en énergie thermique grâce à des miroirs.

Les explications d'Hugo Frederich, ingénieur et physicien :

Écouter

1 min

A écouter aussi :
[Pixel] Nouveaux modèles du numérique : une économie ouverte se développe-t-elle ?

Faut-il se réapproprier l'écologie?

44 min