Albert Camus en 1946
Albert Camus en 1946
Albert Camus en 1946 ©Getty - Cecil Beaton
Albert Camus en 1946 ©Getty - Cecil Beaton
Albert Camus en 1946 ©Getty - Cecil Beaton
Publicité
Résumé

Camus nous invite à apprendre à reconnaître, dans les moments les plus tristes, les plus sombres et difficiles le surgissement éclatant de l'été. Mais qu'est-ce que symbolise cet été ?

En savoir plus

Notre idée habituelle est que l’été succède à l’hiver, la joie à la peine, le beau temps à la pluie. Vous vous sentez mal, ne vous inquiétez pas, un jour ça ira mieux.

Voilà ce que nous raconte la sagesse habituelle.

Publicité

Au fond, il nous faudrait apprendre à tout relativiser. Je trouve cela bien insuffisant.

Ce à quoi nous invite Camus ouvre une toute autre perspective : apprendre à reconnaître, au milieu même de l’hiver, au milieu de ce qui semble glacé, sans vie, le surgissement éclatant de l’été.

On nous parle très rarement de cette possibilité : découvrir qu’il n’existe pas d’événements heureux ou malheureux en soi, mais qu’il existe, en chacun d’eux, en chaque moment de notre vie, une dimension plus profonde. 

C’est d’elle dont nous parle la grande littérature.

C’est elle que je vous invite à découvrir.

Références

L'équipe

Fabrice Midal
Fabrice Midal
Fabrice Midal
Production
Lionel Quantin
Réalisation