Héraclite par Henrick ter Brugghen, 1628
Héraclite par Henrick ter Brugghen, 1628
Héraclite par Henrick ter Brugghen, 1628 - Domaine Public
Héraclite par Henrick ter Brugghen, 1628 - Domaine Public
Héraclite par Henrick ter Brugghen, 1628 - Domaine Public
Publicité
Résumé

La phrase d'Héraclite peut choquer. N'est-ce pas là un propos violent, voire agressif ? Il est peut-être temps d'en finir avec la sagesse édulcorée des marchands de bien-être pour découvrir la force heureuse et vivifiante du combat qui nous permettra de nous engager.

En savoir plus

Le football a pris une place considérable dans nos sociétés. Voir un match, c’est découvrir deux équipes lutter l’une contre l’autre pour l’emporter. Un combat loyal a lieu lorsque chacun est conduit à donner le meilleur de lui-même. C’est magnifique et même parfois exaltant. 

Et pourtant la phrase d’Héraclite "Le combat est père de toutes choses" nous choque. Est-ce qu’il faudrait vraiment se battre pour tout ? N’est-ce pas là un propos violent, voire agressif ? Nous le croyons, parce que nous confondons le combat avec la violence. Alors qu’ils sont deux choses tout à fait différentes… 

Publicité

Il est temps d’en finir avec la sagesse édulcorée des marchands de bien-être pour découvrir la force heureuse et vivifiante du vrai combat qui nous permettra de nous engager.

Références

L'équipe

Fabrice Midal
Fabrice Midal
Fabrice Midal
Production
Lionel Quantin
Réalisation