Toni Morrison en 1997
Toni Morrison en 1997
Toni Morrison en 1997 ©Getty - Deborah Feingold
Toni Morrison en 1997 ©Getty - Deborah Feingold
Toni Morrison en 1997 ©Getty - Deborah Feingold
Publicité
Résumé

On pense souvent la langue neutre, mais celle-ci véhicule images et stéréotypes et plaque des représentations faussées sur des réalités plus complexes qu'il n'y paraît.

En savoir plus

Nous croyons que la langue est un outil de communication neutre. Et du coup nous sommes souvent peu attentifs à l’idéologie qu’elle fait passer en contrebande.

Prenons l’expression, à première vue toute innocente, de "gérer son stress".

Publicité

Cette expression réduit l’être humain que je suis à une sorte de stock qu’une meilleure comptabilité pourrait calmer.

Mais en réalité, les gens souffrent non parce qu’ils n’ont pas assez géré leur stress, mais justement parce qu’ils veulent le gérer et sont ainsi peu à peu coupés de leur propre humanité.

Quand je souligne ces problèmes, on croit que joue sur les mots. Mais non. Les mots nous manipulent et nous empêchent de voir la violence que nous subissons et qui, ici, nous déshumanise.

3 minutes pour se libérer de la violence idéologique actuelle.

En savoir plus : Toni Morrison

Références

L'équipe

Fabrice Midal
Fabrice Midal
Fabrice Midal
Production
Lionel Quantin
Réalisation