.
.
. ©Getty - ©  Giuseppe Manfra
. ©Getty - © Giuseppe Manfra
. ©Getty - © Giuseppe Manfra
Publicité
Résumé

Quel est le critère qui définit la discrimination, si la lutte contre celle-ci est le critère de la justice ? Quels cadres et quels outils pour s’y opposer dans tous les domaines ? "À présent" pose la question ce soir à Gwénaële Calvès et Constance Rivière.

avec :

Constance Rivière (Secrétaire générale du Défenseur des droits.), Gwénaële Calvès (Professeure de droit public à l'Université de Cergy Pontoise.).

En savoir plus

Les discriminations, ce devrait être la boussole de la démocratie. Le pôle magnétique qui affole et qui oriente l’aiguille. Les repérer, quand elles sont cachées ; lutter contre elles, quand elles sont attestées ; en faire le critère de nos progrès et de nos régressions. Partons de l’évidence des actes négatifs plutôt que de la recherche des identités ou des essences supposées positives. Nous ne savons pas ce que nous sommes, mais nous savons bien au nom de quoi on nous oppose, jusque dans nos droits. Les discriminations, donc. Mais pour cela il faut aussi les définir. 

Quel est le critère qui définit la discrimination, si la lutte contre celle-ci est le critère de la justice ? Quels cadres et quels outils pour s’y opposer dans tous les domaines, faut-il passer par l’inversion du signe et la discrimination dite « positive » ?

Publicité

Avec Gwénaële Calvès, professeure de droit public à l'Université de Cergy-Pontoise, auteure entre autres du Que sais-je sur La discrimination positive, et Constance Rivière, secrétaire générale du Défenseur des droits et co-auteure du « Rapport sur la diversité à l’Opéra national de Paris ». 

D'année en année, on constate que les discriminations ne cessent d'augmenter et que le recours et les politiques de lutte pour y mettre un terme ne cessent de s'estomper. Le gouvernement a souhaité améliorer la visibilité des dispositifs de lutte contre les discriminations et leur coordination avec l'idée d'une plateforme qu'il a choisi de confier en toute indépendance à l'autorité qu'est le Défenseur des droits. Constance Rivière

Je pense que l'on s'oriente vers une parcellisation de la lutte contre les discriminations. Par exemple, les personnes qui s'estiment victimes de discrimination en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre ne se tournent pas vers les plateformes généralistes car il y a un milieu associatif extrêmement structuré qui offre déjà des lieux d'écoute et d'aide au recours juridictionnel. On a une sorte de balkanisation (morcellement politique d'un État, ndlr) de la lutte contre les discriminations. Gwénaële Calvès

La discrimination n'est pas seulement une atteinte pour les victimes : elle l'est aussi contre la démocratie même. C'est une atteinte pour ce que représente la nation française, ses valeurs et ses principes fondamentaux. Constance Rivière

Dans les années 1965 et jusqu'au début des années 1980, les politiques de discrimination positive en faveur des Noirs, aux États-Unis, étaient perçues comme quelque chose de juste et nécessaire. Mais, avec le renouvellement des générations et de la population, elles sont de moins en moins perçues comme légitimes. Gwénaële Calvès

L'Orchestre de l'Opéra national de Paris est absolument exempt de toute forme de diversité des origines. Pourtant, quand on s'intéresse au mode de recrutement, ça n'est pas à l'occasion du concours que sont écartées de manière discriminatoire les personnes d'origines diverses. Il faut élargir le vivier, non seulement au moment de l'entrée à l'orchestre, mais à toutes les étapes précédentes. Comment se fait-il qu'en France, dans les conservatoires de musique classique, on ait progressivement une disparition de diversité ? Constance Rivière

Pour en savoir plus 

Sur Gwénaële Calvès
Sa page et ses publications (site Cergy Paris Université)
Un entretien (site de la Fondation Maison des Sciences et de l'Homme) 

Sur Constance Rivière
Sa page Wikipédia
Le site du Défenseur des droits
À propos du rapport sur la diversité à l'Opéra national de Paris (site de France Culture)

À réécouter : Diversité à l'Opéra : le modèle français fait-il de la résistance ?

Choix musicaux 

Morceau choisi par Gwénaële Calvès : "À toi" par Joe Dassin - Album : Le jardin du Luxembourg - Label : Columbia (1995) 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Morceau choisi par Constance Rivière : "Le nouveau manifeste", sonate de Beethoven interprétée par Simon Zaoui - Album : Beethoven, un nouveau manifeste (2020).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Frédéric Worms
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Production
Jeanne Delecroix
Collaboration
Sandrine Chapron
Collaboration
Zohra Vignais
Collaboration