Arnaud Desplechin : "Tous les hommes, quelles que soient leurs conditions, devraient avoir leur place au banquet des dieux"

Arnaud Desplechin
Arnaud Desplechin ©AFP - Martin Bureau
Arnaud Desplechin ©AFP - Martin Bureau
Arnaud Desplechin ©AFP - Martin Bureau
Publicité

Un court entretien comme une humeur du jour à partir de cette question : À quoi pensez-vous ? Arnaud Desplechin, cinéaste, y répond au micro d'Arnaud Laporte.

Avec

Chaque matin, comme un avant-goût du grand entretien du soir, à 19h dans l'émission Affaires Culturelles, Arnaud Laporte, interroge ses invités sur ce qui les occupe, les préoccupe dans l’actualité, leur quotidien ou leur pratique. La question est simple : "À quoi pensez-vous ?" 

Aujourd'hui avec Arnaud Desplechin, cinéaste, à l’occasion de la mise en ligne, sur la plateforme Henri (La Cinémathèque française), de son unique documentaire, L’Aimée (2006). A quoi pense-t-il ce matin ?

Publicité

Je pense à la naissance d'Eros. J'ai terminé hier soir un livre de Allan Bloom intitulé "L'amour à l'amitié", qui me rappelait le mythe tiré du "Banquet" que Diotime raconte à Socrate. L'amour naît de la pauvre Pénia qui voulait entrer au banquet des dieux sur l'Olympe et qui ne pouvait pas car elle était pauvre. Poros le riche rentre au banquet, elle l'attend dans le jardin. Il sort ivre d'ambroisie et s'endort dans le jardin. Pénia se couche à ses côtés, elle l'étreint pendant son sommeil, et de cette étreinte est née Eros. Eros est l'enfant de la pauvreté et de la richesse, et je trouve ce mythe sublime.

Le Journal de la philo
5 min

Retrouvez Arnaud Desplechin dans l'émission Affaires Culturelles. Il revient dans un entretien au long cours, au micro d’Arnaud Laporte, sur son processus créatif et sur son parcours de cinéaste incontournable. 

L'équipe