Samuel Achache
Samuel Achache  - © Jean-Louis Fernandez
Samuel Achache - © Jean-Louis Fernandez
Samuel Achache - © Jean-Louis Fernandez
Publicité

Un court entretien comme une humeur du jour à partir de cette question : à quoi pensez-vous ? Samuel Achache, comédien et metteur en scène, y répond au micro d'Arnaud Laporte.

Avec

Chaque matin, comme un avant-goût du grand entretien du soir, à 19h dans l'émission Affaires Culturelles, Arnaud Laporte, interroge ses invités sur ce qui les occupe, les préoccupe dans l’actualité, leur quotidien ou leur pratique. La question est simple : à quoi pensez-vous ? 

Aujourd'hui avec le comédien et metteur en scène Samuel Achache à l'occasiondu festival BRUIT organisé du 15 juin au 4 juillet au Théâtre de l'Aquarium et dans lequel la compagnie La Vie Brève reprend Le Crocodile trompeur / Didon et Enée, création de 2013 mise en scène par Samuel Achache et Jeanne Candel. 

Publicité

Comment naissent les histoires ? D'où viennent-elles ? Comment construire une histoire ? [...] Je me souviens avoir entendu Ariane Mnouchkine à ce sujet. Elle disait qu'on n'invente rien, qu'on ne créé rien. Ca m'avait beaucoup calmé, cette idée qu'on n'avait pas la responsabilité d'inventer quelque chose mais plutôt d'essayer de voir comment on allait pouvoir recomposer ou plutôt redécouvrir certaines choses. Comment on vient emprunter, comment on vient essayer de regarder un peu différemment. [...] Je me dis, en fait, que trouver l'histoire la plus juste possible pour raconter ce que l'on veut raconter à travers elle, ça ne vient pas de nous. C'est comme s'il fallait aller chercher ailleurs. Ça peut sembler un peu banal, mais en fait, c'est très concret. Il s'agit de voir comment on va voler une histoire pour essayer de la reformer un peu différemment. Samuel Achache

Pour écouter le grand entretien avec Samuel Achache dans Affaires Culturelles, cliquer ci-dessous :

Affaires culturelles
55 min

L'équipe