Simone Schwarz-Bart en 2009
Simone Schwarz-Bart en 2009
Simone Schwarz-Bart en 2009 ©AFP - Miguel Medina
Simone Schwarz-Bart en 2009 ©AFP - Miguel Medina
Simone Schwarz-Bart en 2009 ©AFP - Miguel Medina
Publicité
Résumé

Cinquième et dernier volet de cette série d'entretiens réalisés en 2017 par Martin Quenehen.

avec :

Simone Schwarz-Bart (Ecrivain).

En savoir plus

Simone Schwarz-Bart est guadeloupéenne. Née à Saintes en Charente-Maritime d’un père militaire et d’une mère institutrice, elle a grandi dans une « proposition de Paradis » : sur l’île-papillon.

A 18 ans, dans le Quartier latin à Paris, elle rencontre André, un Blanc, un Juif échappé de la Shoah, qui vient de déposer son roman, Le Dernier des Justes, chez Gallimard. André Schwarz-Bart recevra le prix Goncourt en 1959.

Publicité

Depuis lors, mari et femme, ils écrivent. Ensemble (Un Plat de porc aux bananes vertes), ou en solitaire – pour Simone, ce sera le best-seller Pluie et vent sur Télumée Miracle, Ti Jean l’horizon et la pièce de théâtre Ton beau capitaine. Et ils naviguent et divaguent, au Sénégal, en Suisse et jusqu’à Goyave...

Ensemble, aussi, ils « entrent dans le silence », face à l’incompréhension que suscite leur œuvre, qui ose s’atteler à l’ignominie de l’esclavage et à la beauté hirsute de la résistance.

Aujourd’hui, ils sont toujours ensemble. Malgré ou au-delà de la mort d’André en 2006, Simone poursuit leur aventure, « les épaules couvertes de fantômes », et signe en leurs deux noms les nouveaux épisodes de leur grand cycle antillais : L’Ancêtre en Solitude, Adieu Bogota

Par Martin Quenehen. Réalisation : Rafik Zenine. Liens internet : Annelise Signoret.

LIENS

Dossier sur Simone Schwartz-Bart proposé par le site d’Ile-en-Ile.org

Simone Schwartz-Bart : écrivaine guadeloupéenne, portrait signé Fanta Toureh Mbaye (en ligne sur le portail de revues, Erudit.com)

Rencontre avec Simone Schwartz-Bart, chez elle, en Guadeloupe. A revoir sur le site de l’émission de France Ô présentée par Daniel Picouly, Page 19.

La réalité du XXIe siècle, c’est le métissage - Entretien avec S. Schwartz-Bart pour le site The Dissident.eu (août 2015).

Notre histoire diasporique est immense - Interview de Simone Schwartz-Bart pour le site Africultures.

Simone Schwartz-Bart et l’écriture de la violence (post)coloniale dans le roman _Pluie et vent sur Télumée Miracle : analyse de Vanessa Massoni da Rocha publiée dans Dialogues Francophones (2015).

Le folklore et la littérature orale créole dans l’œuvre de Simone Schwartz-Bart - Mémoire de Kathleen Gyssels présenté à l’Académie royale des sciences d’outre-mer de Bruxelles (1995).

Références

L'équipe

Claire Poinsignon
Coordination