Publicité
En savoir plus
Alain Bashung
Alain Bashung

Alain Bashung © Radio France

REDIFFUSION Par Franck Mallet Réalisation: Marie-Cécile Mazzoni Bashung était un enfant du rock. Il avait grandi en écoutant Gene Vincent et la musique country américaine. Son style était empreint de multiples héritages de la chanson française. Du groupe Noir Désir en passant par Brigitte Fontaine et Serge Gainsbourg, tous le désignaient comme l'un des piliers de la musique française. Né en 1947 de père inconnu et d'une mère ouvrière, Alain Bashung est envoyé à l'âge d'un an chez sa grand-mère en Alsace, où il reçoit une éducation catholique et les prémices d'une culture musicale : Strauss, Wagner et surtout Kurt Weill. C'est avec son album Pizza, comprenant les tubes Gaby oh, Gaby et Vertige de l'amour qu'il accède à la célébrité. Dès 1989, il cherche à se renouveler en travaillant avec un nouveau parolier, Jean Fauque. Les dix années suivantes verront la sortie de nouveaux tubes tels que Osez Joséphine ou Ma petite entreprise et de son album Fantaisie militaire, qui est à juste titre considéré comme un chef-d'oeuvre. Son étrange poésie, sa sensibilité, sa mélancolie font d'Alain Bashung un artiste à l'univers unique à l'instar d'un Brel, d'un Brassens ou d'un Ferré. Cet alchimiste était sorti de sa forêt pour s'entretenir avec Franck Mallet, le jour de ses cinquante ans, le premier décembre 2002, à Paris, à l'occasion de la sortie des Hauts de Bashung.

Publicité
Références

L'équipe

Sandrine Treiner
Production
Claire Poinsignon
Collaboration