Le PDG du groupe Radio France Jean-Paul Cluzel le 01 septembre 2005 à Paris
Le PDG du groupe Radio France Jean-Paul Cluzel le 01 septembre 2005 à Paris  ©AFP - BERTRAND GUAY
Le PDG du groupe Radio France Jean-Paul Cluzel le 01 septembre 2005 à Paris ©AFP - BERTRAND GUAY
Le PDG du groupe Radio France Jean-Paul Cluzel le 01 septembre 2005 à Paris ©AFP - BERTRAND GUAY
Publicité

Dans ce premier épisode Jean-Paul Cluzel évoque ses jeunes années dans une France populaire, celle des ouvriers et des petits commerçants. Le jeune Jean-Paul est porté par sa curiosité insatiable et se découvre un don singulier pour l’école.

Avec
  • Jean-Paul Cluzel Chargé de cours à Sciences-Po, président du Conseil d’administration de l'Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (IFCIC),

La journaliste Béline Dolat rencontre le haut fonctionnaire et homme de culture Jean-Paul Cluzel. Ensemble, ils retracent sa vie au service de l’Etat et de la culture. Ce fils unique d’un couple de modestes commerçants du Kremlin-Bicêtre, élève hors norme exclusivement porté sur les études, fréquentera les bancs de la rue Saint-Guillaume puis de l’ENA, promotion De Gaulle aux côtés d’Alain Juppé, Jérôme Clément et Louis Gallois, ses amis de toujours. Militant engagé de la cause gay et fervent partisan d’une « Grande Culture » en opposition à la culture populaire de divertissement, Jean-Paul Cluzel, incarnation idéale de l’énarque est un adepte du pas de côté. Rencontre avec une exception, à rebours de la pensée unique et de l’air du temps.

Dans ce premier épisode Jean-Paul Cluzel évoque ses jeunes années dans une France populaire, celle des ouvriers et des petits commerçants. L’ouverture sur le monde et le premier accès à la culture passe par la télévision et sa programmation exigeante. 

Publicité

Encore aujourd'hui alors que je jouis d'une situation sociale sans doute privilégiée,  je me rattache la plupart du temps à cette enfance du Kremlin-Bicêtre. Je me sens parfois avec ma vie très heureuse d'aujourd'hui, avec les positions sociales que j'ai pu tenir, comme un privilégié qui est ici par effraction par rapport à ce qui aurait dû m'arriver en étant né au Kremlin-Bicêtre.

Le jeune Jean-Paul est porté par sa curiosité insatiable et se découvre un don singulier pour l’école. Quelques enseignants et personnalités proches de la famille (comme Jacqueline Ginsburg, sœur de Serge et employée dans la boutique familiale), le soutiennent et le conseillent dans ses études.  

Une série produite par Béline Dolat, réalisée par Vincent Decque. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Arthur Dumond.

Pour aller plus loin

L'équipe

Béline Dolat
Béline Dolat
Béline Dolat
Production
Daphné Abgrall
Collaboration
Sandrine Treiner
Coordination