Jean-Christophe Avery en 1977
Jean-Christophe Avery en 1977 ©AFP
Jean-Christophe Avery en 1977 ©AFP
Jean-Christophe Avery en 1977 ©AFP
Publicité

Ce premier entretien revient sur les années d'apprentissage du jeune Jean-Christophe Averty, Ou comment un jeune homme épris des films d’Orson Welles rejoindra la très sage ORTF.

Né en 1928, Jean-Christophe Averty a été un génial électron libre au cœur de l’ancienne ORTF, où il a quasiment inventé l’art vidéo pour mettre en images sa fantaisie surréaliste. Ces entretiens permettrent de revenir sur ses années d’effervescence créatrice, et sur quelques-unes de ses “vies parallèles”.

La première de ces cinq émissions évoquera les années d’apprentissage de Jean-Christophe Averty. Ou comment un jeune homme épris des films d’Orson Welles, auteur de courts métrages provocateurs, pilier des nuits de Saint-Germain-des-Près, se coule dans le moule professionnel de la très sage ORTF.

Publicité

Par Noël Herpe. Réalisation : Manoushak Fashahi. Attachée de production : Claire Poinsignon.