Cestac et compagnie : épisode 5/5 du podcast Florence Cestac, une vie en bande dessinée

Florence et Jean Teulé en 2009
Florence et Jean Teulé en 2009 - Archives privées Florence Cestac
Florence et Jean Teulé en 2009 - Archives privées Florence Cestac
Florence et Jean Teulé en 2009 - Archives privées Florence Cestac
Publicité

Florence Cestac est une fille de bande. Après le récit Futuropolis, elle revient sur des collaborations artistiques plus intimes qui ont émaillé son parcours d’autrice et de dessinatrice.

Avec

Dans cet ultime épisode enregistré au cœur de l’atelier parisien de Florence Cestac, l’autrice raconte en détail les grandes collaborations, les raisons et les projets qui l’ont poussé à faire un bout de chemin artistique avec des auteurs aussi divers que Tonino Benacquista, René Pétillon, Jean Teulé ou Daniel Pennac. Sa vie faite de rencontres, trouvera écho dans des œuvres comme Je voudrais me suicider, mais j'ai pas le temps, un ouvrage hilarant où elle rend hommage à son ami disparu Charlie Schlingo, un poète déglingué dont la vie oscillait entre tragédie et farce énorme. "C’était un poète maudit, une espèce de Toulouse-Lautrec de la bande dessinée. Il passait  sa vie dans les bistrots à déconner tout le temps" commente la dessinatrice.

Charlie Schlingo et Florence Cestac, à Angoulême, en 2001
Charlie Schlingo et Florence Cestac, à Angoulême, en 2001
- Archives privées Florence Cestac

Enfin, Florence Cestac reviendra sur la vie d’un autre collectif, mais cette fois-ci au service d’une création théâtrale totalement inattendue...

Publicité

Une série d'entretiens proposée par Pierre Chassagnieux, réalisée par Delphine Lemer. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Georges Thô. Coordination : Sandrine Treiner.

Bibliographie sélective 

L'équipe