France Culture
France Culture
Publicité
Citizen Daniel
Citizen Daniel

Par Alain Kruger, avec la collaboration de Claire Poinsignon. Réalisation Gilles Davidas. Prise de son Etienne Leroy.

Créateur d’émission mythiques de radio et patron de presse du plus grand groupe de presse magazine au monde, passionné de jazz et de surréalisme, Daniel Filipacchi est une légende vivante.

Publicité

A 84 ans, il publie le premier roman de sa vie Ceci n'est pas une autobiographie chez l'éditeur Bernard Fixot (sortie fin février).

Homme de radio, il est le créateur avec son ami et associé Frank Ténot, de l'émission de radio "Pour ceux qui aiment le jazz", puis lance "Salut les copains" d'abord à la radio puis en magazine.

Il commence sa carrière de photo reporter à Paris Match avec le sétois cinéphile Roger Thérond (L’œil de Match), vingt ans plus tard il rachète le magazine avant de devenir le patron du premier groupe de presse magazine au monde (le groupe Hachette FIlipacchi, avec pour directeur artistique Régis Pagniez et pour associé l’industriel Jean-Luc Lagardère, décline en effet le magazine "Elle" en 42 éditions)

Collectionneur des surréalistes Salvador Dali, Victor Brauner, René Magritte, Georges Malkine, Joan Mirò, Joseph Cornell, Max Ernst… il a constitué la plus belle collection surréaliste consacrée par une exposition au Guggenheim de New York.

Cet homme discret, qui déteste la télévision, conjugue comme son père Henri Filipacchi le goût du mystère et de l’humour noir, l'amour du jazz et du cinéma (il connaît Citizen Kane par cœur).

1) L’enfant du Flore et des Deux Magots

L'enfant du Flore et des Deux Magots - DF et ses parents
L'enfant du Flore et des Deux Magots - DF et ses parents

L'équipe