Publicité
En savoir plus
Didier Daeninckx
Didier Daeninckx
© Radio France - Antoine Ducoux

Par Delphine Japhet. Réalisation : Anne-Pascale Desvignes. Prise de son : Laurent Lucas. Attachée d'émission : Claire Poinsignon.

Didier Daeninckx est avant tout connu pour ses romans noirs, même si l’on ne peut réduire son œuvre à ce genre littéraire. Certains thèmes récurrents traversent ses textes les faisant dialoguer les uns avec les autres, notamment son attention toute particulière à la mémoire, à l’histoire des sans-voix, des oubliés. Durant toute sa vie, Didier Daeninckx s’est efforcé d’exhumer les traces, de dénoncer les injustices sociales et d’enquêter sur l’histoire à l’instar des personnages qu’il met en scène. Pour comprendre d’où procède cet engagement d’écrivain, ce premier entretien plonge au cœur de son entourage familial : un grand-père anarchiste et l’autre communiste, une mère en lutte contre la guerre d’Algérie. Adhérent aux jeunesses communistes dès 1963, son militantisme politique s'ancre dans sa ville, celle qui l’a vu grandir et qu’il n’a jamais quittée : Aubervilliers, qui constitue en outre un des fondements de son œuvre et incontestablement le socle de sa réflexion sur l’urbain, tout comme le territoire de l’écriture.

Publicité

1) Les origines

Références

L'équipe

Sandrine Treiner
Production
Claire Poinsignon
Collaboration