Du montage à la musique : épisode 2/5 du podcast Louis Chédid

Louis Chédid en 1986, sur la scène de l'Olympia à Paris
Louis Chédid en 1986, sur la scène de l'Olympia à Paris  ©AFP - Patrick Kovarik
Louis Chédid en 1986, sur la scène de l'Olympia à Paris ©AFP - Patrick Kovarik
Louis Chédid en 1986, sur la scène de l'Olympia à Paris ©AFP - Patrick Kovarik
Publicité

Anne ma sœur Anne, la chanson que Louis Chédid a composée en 1985, circulait beaucoup sur les réseaux sociaux à l’approche de l’élection présidentielle du printemps 2017. Le chanteur-compositeur ne peut pas pour autant être enfermé dans la catégorie des artistes engagés ; mais humaniste, il l’est.

Avec

Louis Chédid obtient son bac en 1968. Il n’est pas politisé mais il jouit de la bascule d’un monde à l’autre. 

Il apprécie que l’autorité ne soit plus exercée de la même façon. Il apprend le montage cinématographique dans une école bruxelloise, et travaille avec enthousiasme comme monteur pour Gaumont-Actualités. Il se démarque des autres monteurs par son goût pour la musique. 

Publicité

Son premier disque sort en 1973, il s’intitule Balbutiement. Aux côtés d’Alain Souchon et de Laurent Voulzy, Louis Chédid est rangé dans un groupe appelé La nouvelle chanson française, qui s’oppose à la chanson telle que la concevait Joe Dassin, par exemple. Le grand regret de la carrière de Louis Chédid concerne justement Joe Dassin.

Site officiel de Louis Chédid

L'équipe