Portrait de Susie Morgenstern à Nice en 2016 ©Maxppp - Nice Matin-Frantz Bouton
Portrait de Susie Morgenstern à Nice en 2016 ©Maxppp - Nice Matin-Frantz Bouton
Portrait de Susie Morgenstern à Nice en 2016 ©Maxppp - Nice Matin-Frantz Bouton
Publicité
Résumé

Auteure de plus d’une centaine de livres, Susie Morgenstern reçoit le grand prix de la littérature jeunesse dès 1981. Comment écrit-on pour les enfants ? D’où écrit-on ? Dans ce troisième épisode, Susie Morgenstern tente de répondre à cette question.

avec :

Susie Morgenstern (Autrice de livres pour la jeunesse).

En savoir plus

Élevée aux Etats-Unis, elle regrette le rapport très performatif que la culture française entretient avec l’enfance, et a beaucoup écrit sur les chagrins d’école. « Quand j’ai amené ma fille à la maternelle pour la première fois, j’étais sidérée. Les parents disaient à leurs enfants de 3 ans « Travaille bien !  » Aux Etats-Unis, on nous disait : « Have fun, amuse toi bien ! » Ça change tout. » Dans des livres comme « La Sixième » ou « Joker », elle tente remettre la question du plaisir au cœur de l’apprentissage. 

On me dit souvent, " comme vous devez aimer les enfants ! " Non, j’aime certains enfants pas tous : j’aime les gens. J’aime penser que je n’écris pas pour. Je crois que j’écris sur moi, sur ma vie.

Publicité

Comment naissent les livres ? « D’une idée. Une idée, c’est la plus belle chose qui puisse m’arriver. Je ne sais pas écrire d’intrigues complexes et je ne sais pas écrire les personnages de méchants, mais lorsque je tiens une idée, plus rien ne m’arrête. » Si certains livres naissent en quelques jours, d’autres mettent des années à émerger. C’est le cas de l’un de ses titres  « Lettres d’amour de à 10 ». 

C’était une idée de Jacques mon mari. Cette lettre qui arrive du front de 1917 à des ados. C’est un livre que j’ai commencé quand il était malade, et que j’ai fini en deuil. Il est très important pour moi. 

Férue de listes, Susie Morgenstern truffe ses livres d’invitations à goûter les petits bonheurs de la vie. Dans la sienne, l’écriture occupe toujours la première place. 

Je me lève le matin,  tellement heureuse de vivre et d’écrire. Et c’est tout ce que je fais. Mon seul plaisir, c’est écrire. C’est tout ce que j’aime faire, c’est peut-être une maladie. Je suis une usine, j’enchaîne. Si on faisait un film de ma vie, ce serait très ennuyeux. Je ne fais que cela.  

Une série produite par Zoé Sfez, réalisée par Guillaume Baldy. Prise de son : Yvan Turk. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Le site de Susie Morgenstern

Bibliographie sélective

Références

L'équipe

Zoé Sfez
Production
Daphné Abgrall
Collaboration
Sandrine Treiner
Coordination