Francois Sarano à quatre ans
Francois Sarano à quatre ans - André Deval
Francois Sarano à quatre ans - André Deval
Francois Sarano à quatre ans - André Deval
Publicité

Dans ce premier épisode, François Sarano explique comment il est devenu océanographe. Rien de linéaire dans son parcours, mais une vraie curiosité pour le monde dans lequel il vit et évolue, que ce soit dans son jardin, au bord de la mer ou sous l’eau.

Avec

François Sarano naît en 1954 à Valence. Son premier environnement est un jardin familial et broussailleux où il aime laisser vagabonder son esprit. La mer correspond aux vacances. Il passe ses journées sous l’eau, joue à être la vague :  " J'aimais nager dans cette vague, dans cette tourmente. Epouser l'eau, l'accompagner jusqu'au moment où elle va se fracasser sur le rocher"  Très vite, la plongée devient sa passion.  Ce qui le pousse tout naturellement à faire des études de biologie. Alors qu’il était considéré comme un élève médiocre, il devient un étudiant brillant : tout l’intéresse. Il obtient sa maîtrise puis fait sa coopération en Algérie en tant que professeur de sciences naturelles.

A son retour en France, il décide de poursuivre ses études en océanographie. Il embarque sur un bateau de pêche pour fait sa thèse sur la reproduction des merlus et découvre que rien ne vaut l’expérience de terrain. En 1985, tout jeune chercheur, il rencontre à Monaco le commandant Cousteau qui le convainc très facilement de le suivre et d’embarquer avec son équipe sur la Calypso. C’est le début de 13 années de vie d’aventures en mer.

Publicité

Générique

Une série d'entretiens proposée par Céline du Chéné. Réalisation : Laurent Paulré. Prise de son : Célestin Navaro. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Pour en savoir plus

L’association de François et Véronique Sarano

« Océans » de Jacques Perrin

Cachalots, une histoire de famille, documentaire de René Heuzey, François Sarano et Guillaume Vincent

Le site du cinéaste et photographe Stéphane Granzotto

Bibliographie

Au nom des requins de François Sarano (Ed. Actes Sud, 2022).

Sauvons l’océan, les 10 actions pour (ré)agir de Véronique et François Sarano. Préface d’Isabelle Autissier (Ed. Rustica, 2020).

François Sarano. Réconcilier les hommes avec la vie sauvage de Coralie Schaub. Préface de Pierre Rabhi (Ed. Actes Sud,  2020).

Mina, la petite fille qui marchait sur l’eau mais qui ne pouvait pas nager  texte : François Sarano. Illustration : Marion Sarano (Ed. Gap. 2019).

Le retour de Moby Dick. Ou ce que les cachalots nous enseignent sur les océans et les hommes de François Sarano (Ed. Actes Sud, 2017).

Rencontres sauvages. Réflexion sur 40 ans d’observations sous-marines de François Sarano (Editions Gap, 2011).

L'équipe