René Frydman
René Frydman
René Frydman ©Getty - Frederic REGLAIN/Gamma-Rapho
René Frydman ©Getty - Frederic REGLAIN/Gamma-Rapho
René Frydman ©Getty - Frederic REGLAIN/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

René Frydman n'aborde pas la médecine par la gynécologie obstétrique mais par la traumatologie et l’orthopédie. Un choix naturel pour l’étudiant engagé syndicalement, membre actif de l’Union des étudiants communistes dynamique qui l'amènera à pratiquer la médecine en situation de guerre.

avec :

René Frydman (médecin spécialiste de la reproduction et du développement de l’assistance médicale à la procréation en France, producteur à France Culture de Matières à penser, auteur de « Intimité en danger » (PUF, 2019).).

En savoir plus

Aux côtés de Bernard Kouchner, René Frydman prend part au mouvement de Médecins Sans Frontières en 1971, dans un contexte où la jeunesse communiste est galvanisée par les tensions dans le monde : la guerre du Vietnam, le mouvement Black Panthers, les révoltes d’Amérique latine, la décolonisation, le soulèvement du peuple, la fin de l’impérialisme. Avec l’ONG, ils imaginent un système pour mettre à profit les compétences médicales à travers le monde, pour apporter renfort dans les situations d’urgence.

Déjà plus tôt, en 1965, il part avec l’Union des étudiants communistes et avec sa future femme à Cuba, état alors déjà bien avancé dans le secteur médical. Avec son ami Alfredo, il découvre l’île, ses charmes et ses contradictions politiques. Pour l’étudiant idéaliste, découvrir l’oppression de certaines minorités est une désillusion. Mais c’est ici qu’il va, en tant que médecin, vivre son premier accouchement. Un signe de son orientation prochaine en obstétrique ?

Publicité

Lors du Septembre noir, offensive militaire du roi Hussein de Jordanie contre l’OLP en 1970, il part en Jordanie pour aller secourir les palestiniens. Une aventure difficile à vivre, pour le jeune étudiant qui se retrouve alors face à l’horreur : des corps abîmés, mutilés, des fractures, de grands brûlés, des blessés à amputer. Face à la mort, il lutte et soigne et sauve des vies avec ses camarades.

Finalement, après quelques temps à pratiquer la traumatologie et l’orthopédie en cette période de Guerre Froide, il éprouve une certaine lassitude à cette médecine très “mécanique”. Après son internat et ses multiples escapades, il en finit avec le “bricolage osseux” et choisit la gynécologie obstétrique, discipline où tout restait encore à faire. " Lier une forme de médecine en réponse à des évolutions sociétales. "

Générique

Une série d'entretiens produite par Céline Loozen. Réalisation : Guillaume Baldy. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Julien Calvas. Coordination : Sandrine Treiner.

Pour aller plus loin

Podcast par René Frydman : Une histoire... de la naissance

Bibliographie

L'irrésistible désir de naissance (Ed. PUF, 1986).

Dieu, la médecine et l'embryon (Ed. Odile Jacob, 1999).

Lettre à une mère (Ed. L'Iconoclaste, 2008).

Recherche bonheur désespérément (Ed. PUF, 2010).

Une histoire de la naissance (Ed. Grasset, 2021).

Le dictionnaire de ma vie, avec Maryvonne Ollivry (Ed. Kero, 2022).

À écouter aussi : Jacques Bérès
À écouter aussi : Bernard Kouchner