Martine Monteil, nouvelle secrétaire générale de la zone de défense de Paris, pose, le 25 septembre 2008, dans son bureau de la Préfecture de police de Paris.
Martine Monteil, nouvelle secrétaire générale de la zone de défense de Paris, pose, le 25 septembre 2008, dans son bureau de la Préfecture de police de Paris.  ©AFP - Olivier Laban-Mattei
Martine Monteil, nouvelle secrétaire générale de la zone de défense de Paris, pose, le 25 septembre 2008, dans son bureau de la Préfecture de police de Paris. ©AFP - Olivier Laban-Mattei
Martine Monteil, nouvelle secrétaire générale de la zone de défense de Paris, pose, le 25 septembre 2008, dans son bureau de la Préfecture de police de Paris. ©AFP - Olivier Laban-Mattei
Publicité

Commissaire de police connue et reconnue, première femme à diriger les plus grandes brigades centrales parisiennes, Martine Monteil a terminé préfète en ayant dirigé la direction centrale de la police judiciaire, une carrière de femme flic exceptionnelle.

Avec
  • Martine Monteil Haute fonctionnaire française. Première femme à diriger les brigades des stupéfiants et du proxénétisme, ainsi que la brigade de répression du banditisme, la brigade criminelle et la PJ1 et termine sa carrière au poste de préfet.

Observation, vigilance, curiosité ou suspicion, Martine Monteil a tout au long de sa carrière suscité différents sentiments chez ses collègues masculins. Dès le départ de sa vie professionnelle, elle a la ferme intention de féminiser la Grande Maison, où les femmes sont souvent reléguées à la documentation, loin du terrain. 

Martine Monteil n’a jamais douté que la présence de ses partenaires de même sexe allait apporter un plus dans la police française. Ayant sa propre définition du féminisme, elle a grandement fait évoluer les mœurs, les idées reçues, les comportements autrefois plus martiaux qui régnaient alors dans les grandes brigades centrales dont elle a pris la direction.

Publicité

A voir

Premier numéro de la série de reportages de TF1 Grands flics, consacrée aux légendes de la police judiciaire. Les commissaires Martine Monteil, Charles Pellegrini et Pierre Richard racontent l’affaire qui a bouleversé leur vie, l’enquête qui a marqué un tournant dans leur carrière. 

L'équipe