Arletty et Jean-Louis Barrault sur l'affiche du film "Les Enfants du Paradis" de Marcel Carné sorti en 1945.
Arletty et Jean-Louis Barrault sur l'affiche du film "Les Enfants du Paradis" de Marcel Carné sorti en 1945.
Arletty et Jean-Louis Barrault sur l'affiche du film "Les Enfants du Paradis" de Marcel Carné sorti en 1945. ©Getty - Sunset Boulevard/Corbis
Arletty et Jean-Louis Barrault sur l'affiche du film "Les Enfants du Paradis" de Marcel Carné sorti en 1945. ©Getty - Sunset Boulevard/Corbis
Arletty et Jean-Louis Barrault sur l'affiche du film "Les Enfants du Paradis" de Marcel Carné sorti en 1945. ©Getty - Sunset Boulevard/Corbis
Publicité
Résumé

Troisième temps de l'entretien avec René Chateau dans son bureau à Paris, véritable malle aux trésors de l'histoire du cinéma français. Il parle de ses collections, notamment de ses affiches de cinéma, et de son livre "Le cinéma français sous l'Occupation".

avec :

René Chateau (Editeur vidéo).

En savoir plus

Entouré de ses collections de films, cassettes VHS et DVD, photos et affiches de cinéma, René Chateau dans ce troisième épisode d'"A voix nue" raconte sa passion pour le 7ème art. Installé depuis 30 ans dans un hôtel particulier situé dans le quartier Boissière dans le 16ème arrondissement de Paris, il constate qu'il n'a "jamais assez de place" pour ranger toutes ses collections notamment de manuels d'exploitation qui servaient aux producteurs à vendre leurs films aux exploitants. Il est également très attaché aux belles affiches de films, surtout celles dessinées, "c'était les dessinateurs, moi, qui me séduisaient, qui me plaisaient".

René Chateau parle aussi de son livre publié en 1995 et qui fait référence, Le cinéma français sous l'Occupation : 1940-1944. Il connaît parfaitement le milieu du cinéma français de cette époque et ses rapports ambigus avec l'Allemagne nazie dès les années 1930. "C'est une fascination sur une époque que je n'ai pas connue puisque, moi, je suis né pendant la guerre__", tente-t-il d'expliquer. Il apporte son éclairage sur la sortie du film "Les Enfants du paradis" de Marcel Carné, dans quelles conditions il a été financé en partie par des capitaux provenant d'Italie par l'intermédiaire du fils de Mussolini avant que Pathé n'investisse de l'argent pour terminer le film.

Publicité

Par Matthieu Conquet. Réalisation : Anne-Pascale Desvignes. Prise de son : Ivan Turk. Avec la collaboration de Claire Poinsignon.

Références

L'équipe

Sandrine Treiner
Production
Claire Poinsignon
Collaboration