Frederick Wiseman le 14 mai 2016 lors du 69ème Festival du film de Cannes.
Frederick Wiseman le 14 mai 2016 lors du 69ème Festival du film de Cannes. ©AFP - Loïc Venance
Frederick Wiseman le 14 mai 2016 lors du 69ème Festival du film de Cannes. ©AFP - Loïc Venance
Frederick Wiseman le 14 mai 2016 lors du 69ème Festival du film de Cannes. ©AFP - Loïc Venance
Publicité

Quatrième épisode d' "A voix nue" avec le réalisateur Frederick Wiseman qui porte un regard distancié sur quarante années de travail documentaire sur la vie américaine. Il ne cherche en aucun cas à s'ériger comme un "expert".

Avec

Dans ce quatrième entretien d' "A voix nue" avec Frederick Wiseman, le cinéaste explique qu'il ne se sent pas "expert" sur un sujet après en avoir fait un documentaire. Quand il fait un film il dit vouloir juste faire un documentaire sur son expérience "honnête et juste" et ce serait "très prétentieux de dire qu' [il] cherche l'essence".

Je ne suis pas très bien pour les généralisations culturelles, ça c'est pour les philosophes et les sociologues, etc. Je ne suis pas expert dans les changements de la vie américaine.

Publicité

Le cinéaste passe alors en revue presque 40 ans de travail documentaire (l'émission a été enregistrée en 2006). Il évoque plusieurs de ses productions comme "High School", "Essene", "Model"... En 1995, Frederick Wiseman fait une entorse à son portrait de l'Amérique en tournant en France "La Comédie-Française ou l'Amour joué". Passionné de théâtre, ce fut "une des grandes expériences de [sa] vie" que de tourner dans cette grande institution théâtrale. "J'ai beaucoup d'admiration pour les comédiens de là-bas et la tradition qu'ils représentent, c'est magnifique", confie-t-il.

Par Charlotte Garson. Réalisation : Frank Lilin. Rediffusion de l'émission du 09/11/2006. Avec la collaboration de Claire Poinsignon et de Delphine Lemer.

L'équipe

Claire Poinsignon
Collaboration
Béline Dolat
Béline Dolat
Béline Dolat
Coordination