Daniel Cordier au Delville camp, en Angleterre, en juillet 1940.
Daniel Cordier au Delville camp, en Angleterre, en juillet 1940. ©AFP - Musée de l’Ordre de la Libération
Daniel Cordier au Delville camp, en Angleterre, en juillet 1940. ©AFP - Musée de l’Ordre de la Libération
Daniel Cordier au Delville camp, en Angleterre, en juillet 1940. ©AFP - Musée de l’Ordre de la Libération
Publicité

Deuxième partie d'un entretien en cinq volets avec Daniel Cordier, résistant et secrétaire de Jean Moulin pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il évoque aujourd'hui son engagement dans la Résistance et sa première rencontre avec Jean Moulin.

Avec
  • Daniel Cordier secrétaire de Jean Moulin pendant la Seconde Guerre mondiale, historien, collectionneur d'art, galeriste et mécène

Dans ce second entretien de la série "A voix nue", Daniel Cordier se souvient avec amusement du premier mot que leur a dit le général De Gaulle à Londres : "Je ne vous féliciterai pas d'être venus, vous n'avez fait que votre devoir." Sur le moment, il avoue : "J'étais hors de moi".

Il explique ce qui l'a amené à remettre en cause ses convictions maurrassiennes, "mais comme je n'avais pas d'autres opinions politiques, je suis resté Action française mais Maurras c'était fini !" confie t-il.

Publicité

Parachuté en France, Daniel Cordier rencontre dans un appartement à Lyon Jean Moulin ou Rex. Après un premier dîner en tête-à-tête, le représentant de la France libre lui propose à son grand étonnement de devenir son secrétaire. "Quand nous avons ouvert la porte pour entrer, il [Jean Moulin] a tourné la tête, il s'est levé et il est venu vers nous. Il s'est tourné vers moi très souriant, très gentil en me disant : "J'espère que vous avez fait bon voyage !" Il était halé, très élégant, très raffiné. Il était très beau et très gentil." se remémore Daniel Cordier.

Cette série a été proposé à l'écoute pour la première fois en mai 2013.

Générique

Par Jérôme Clément. Réalisation : Isabelle Yhuel. Prise de son : Frédéric Cayrou. Avec la collaboration de Claire Poinsignon et Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

L'équipe