Photo de Jean-Philippe Toussaint de préparation de "Fuir"
Photo de Jean-Philippe Toussaint de préparation de "Fuir"
Photo de Jean-Philippe Toussaint de préparation de "Fuir" - Jean-Philippe Toussaint
Photo de Jean-Philippe Toussaint de préparation de "Fuir" - Jean-Philippe Toussaint
Photo de Jean-Philippe Toussaint de préparation de "Fuir" - Jean-Philippe Toussaint
Publicité
Résumé

Deuxième épisode de la série "A voix nue" consacrée à Jean-Philippe Toussaint, articulé autour d'un nouveau verbe : Ecrire. L'auteur de "Fuir", "La Salle de bains" ou encore "Faire l'amour", revient sur sa recherche d'équilibre entre urgence et patience dans l'élaboration d'un livre.

avec :

Jean-Philippe Toussaint (écrivain et réalisateur belge de langue française).

En savoir plus

Dans La Télévision, Jean-Philippe Toussaint écrivait ceci :

Dans la perspective-même d'écrire, ne pas écrire est au moins aussi important qu'écrire.

Publicité

Arnaud Laporte interroge l'écrivain belge sur son rapport à l'écriture dans ce second volet de la série "A voix nue" qui lui était consacré en 2014 sur France Culture. Jean-Philippe Toussain, qui a publié l'essai L'urgence et la patience, où il explore son écriture revient sur son travail et le rapport au temps.

On a beaucoup parlé de l'inspiration. L'inspiration était une sorte de mythe romantique. Et les auteurs du Nouveau roman rigolaient doucement en disant "Ah ah, l'inspiration... c'est du travail !". Et en même temps, j'ai toujours eu conscience qu'on ne pouvait pas simplement jeter l'inspiration à la poubelle, sans autre forme de réflexion. C'est ce que j'ai fini par appeler "l'urgence". Je me suis dit qu'il y avait un territoire de l'urgence et que ce territoire se trouvait au fond de soi-même. J'ai développé une métaphore avec les fonds sous-marins, les abysses. Je suis dit qu'il fallait descendre très profondément au fond de soi, au fond de l'écriture du livre et qu'à un moment, le livre se dénouait et allait surgir tout seul. Et tout trouve sa forme, la bonne place : l'adjectif est bien, le rythme est bien... mais ces moments de grâce ne sont le fruit que d'une infinie patience.

  • Producteur : Arnaud Laporte
  • Réalisation : Rafik Zénine
  • Prise de son : Frédéric Cayrou
  • Attachée de production : Claire Poinsignon
Références

L'équipe

Sandrine Treiner
Production
Claire Poinsignon
Collaboration