L'enfance du dessin : épisode 1/5 du podcast Noëlle Herrenschmidt, aquarelliste sans limites

La salon de Noëlle Herrenschmidt baigné d'aquarelles
La salon de Noëlle Herrenschmidt baigné d'aquarelles - © Noëlle Herrenschmidt
La salon de Noëlle Herrenschmidt baigné d'aquarelles - © Noëlle Herrenschmidt
La salon de Noëlle Herrenschmidt baigné d'aquarelles - © Noëlle Herrenschmidt
Publicité

Premier épisode où Noëlle Herrenschmidt revient sur sa double filiation, la peinture par sa mère, la justice par son père, où elle raconte les premières années à Bayard Presse pour les publications jeunesse, puis ses premiers reportages.

Avec

Une mère aquarelliste, un père avocat, Noëlle Herrenschmidt est née avec un pinceau dans la main et a découvert sur le tard qu’elle avait fait la synthèse de ses deux parents. Elle raconte qu'elle a vécu dans le décor enveloppant des dessins de sa mère et de son grand-père  : « c'est un panel de toute la famille qui m'encadre et qui m'entoure, et qui fait la base de mon décor et de ma vie personnelle. »

"Mon monde intérieur c'est les autres"

Après une école de dessin où elle n’a rien appris et une autre où elle a appris la technique (et rencontré son mari), elle entre à Bayard Presse un jour de 1971 et commence à dessiner pour Pomme d’Api, Okapi, Astrapi. Elle raconte le jour où elle s'est lancée, et a montré son dessin « de rien du tout » dit-elle, à l'équipe de Pomme d'Api : « je me vois encore apporter cette histoire intitulée La chasse aux papillons... Miracle mon histoire est prise ! Ça a été le démarrage de quinze ans de travail non stop. »

Publicité

C’est en 1980 que sa vie bascule à nouveau quand elle part en reportage sur les traces de Mère Teresa, en Inde « un choc énorme et salutaire », un voyage qui sera suivi de quelques autres, avant qu’elle ne pénètre en 1987 au Palais de justice de Paris. « Je m'assieds à l'endroit où étaient les journalistes et je dessine à la plume sur du bristol le procès, et je me dis : elle est là ta voie ! » s'émerveille-t-elle. Elle sera ensuite envoyée par le journal La Croix, à Lyon pour couvrir le procès Barbie en qualité de dessinatrice d'audience.

Générique

Une série d’entretiens proposée par Caroline Broué. Réalisation Jean-Philippe Navarre. Chargée de programmes : Daphné Abgrall. Prise de son : Alexandre Martin. Coordination : Florian Delorme.

Pour aller plus loin

Le site de Noëlle Herrenschmidt

Bibliographie complète

Noëlle Herrenschmidt, les 36 couvertures de Pomme d’Api

Illustrations pour Okapi

Bibliographie sélective

Juger le 13-Novembre. Une réponse démocratique à la barbarie. Noëlle Herrenschmidt, Arthur Dénouveaux, Antoine Garapon (Ed. de La Martinière, novembre 2022).

Dans les coulisses de la loi. Noëlle Herrenschmidt : Reportage et aquarelles avec Sebastien Miller, préface d'Antoine Garapon (Ed. de La Martinière, 2016).

Carnets du Palais. Antoine Garapon et Noëlle Herrenschmidt, Albin Michel 2000, réédition Lexis Nexis 2016.

Mémoires de justice. Les Procès Barbie, Touvier, Papon. Noëlle Herrenschmidt, Michel Zaoui, Antoine Garapon (Ed. Seuil, 2009).

Corps et âmes, itinéraires spirituels en France. Reportage et aquarelles : Noëlle Herrenschmidt, post face d’Antoine Garapon (Ed. La Martinière, 2009).

L'Hôpital, à la vie, à la mort. Noëlle Herrenschmidt : reportages et aquarelles (Ed. Gallimard 2003).

Carnets de prisons. Noëlle Herrenschmidt et Patrick Mounaud (Ed. Albin Michel 1997).

Carnets du Vatican. Noëlle Herrenschmidt (Ed. Albin Michel, 1999).

Carnets de la Gendarmerie. Reportage et aquarelles : Noëlle Herrenschmidt (Ed. Albin Michel, 1998).

Carnets du Jubilé, pèlerins de Rome à Jérusalem

Dans le sillage des boat people. Noëlle Herrenschmidt et Marina Diva (Ed. Albin Michel Jeunesse, 1993).

L'équipe