La célébrité : La personne et la personnalité : épisode 4/5 du podcast Amélie Nothomb

Conférence d'Amélie Nothomb au Pavillon M à Marseille lors de sa tournée de promotion de son livre "La nostalgie heureuse".
Conférence d'Amélie Nothomb au Pavillon M à Marseille lors de sa tournée de promotion de son livre "La nostalgie heureuse". ©Maxppp - Nicolas Vallauri/PHOTOPQR/LA PROVENCE
Conférence d'Amélie Nothomb au Pavillon M à Marseille lors de sa tournée de promotion de son livre "La nostalgie heureuse". ©Maxppp - Nicolas Vallauri/PHOTOPQR/LA PROVENCE
Conférence d'Amélie Nothomb au Pavillon M à Marseille lors de sa tournée de promotion de son livre "La nostalgie heureuse". ©Maxppp - Nicolas Vallauri/PHOTOPQR/LA PROVENCE
Publicité

La vie d'Amélie Nothomb est marquée par un traumatisme qui a ouvert un avant et un après. Elle a subi un viol, à 12 ans, sur une plage du Bangladesh. Il s’en est suivi une longue période d’anorexie, de 13 à 20 ans, où elle a frôlé la mort.

Avec

La vie d'Amélie Nothomb est marquée par un traumatisme qui a ouvert un avant et un après. Elle a subi un viol, à 12 ans, sur une plage du Bangladesh. Il s’en est suivi une longue période d’anorexie, de 13 à 20 ans, où elle a  frôlé la mort.  "Cesser de manger c'est une manière de refuser la féminité, de retrouver l'enfance, de désexualiser le corps. Mon corps n'avait plus de sexe, ça a duré pendant un grande nombre d'années." confie Amélie Nothomb.

Elle a ainsi été bouleversée par le livre d’Adélaïde Bon, La Petite fille sur la banquise

Publicité

Amélie Nothomb évoque aussi la célébrité, ses tenues reconnaissables entre toutes, les admirateurs. Elle aime Schubert et se définit comme une romantique. 

Pour aller plus loin

L'équipe