Pierre & Gilles à Tanger, à la fin des années 70
Pierre & Gilles à Tanger, à la fin des années 70
Pierre & Gilles à Tanger, à la fin des années 70 - Collection personnelle Pierre & Gilles
Pierre & Gilles à Tanger, à la fin des années 70 - Collection personnelle Pierre & Gilles
Pierre & Gilles à Tanger, à la fin des années 70 - Collection personnelle Pierre & Gilles
Publicité
Résumé

Pierre et Gilles sont en couple, installés à la ville et à l’atelier. Se nourrissant l’un l’autre de leurs influences artistiques et culturelles, leurs premières œuvres affichent un patchwork de portraits colorés, fruit de leurs rencontres de l’époque mais aussi de leurs premiers voyages...

avec :

Gilles Blanchard (Peintre) (peintre), Pierre Commoy (photographe).

En savoir plus

L'esthétique populaire

Au début des années 80 et après plusieurs années de vie commune, Pierre et Gilles parcourent le monde : Inde, Maroc, Maldives, leur style s’affine en même temps qu’il se nourrit de leurs souvenirs de voyage. 

Tous les voyages nous ont beaucoup inspirés, toutes les images qu'on pouvait trouver, des images très populaires qui reflètent un peu la grande culture. Pierre Commoy

Publicité

Les bazars ou les endroits où l'on vend tous ces trucs de pacotille, c'est comme un grand musée, ça parle de la culture d'un pays, ça dit tout d'un pays. Gilles Blanchard

Pierre Commoy photographié à Marrakech
Pierre Commoy photographié à Marrakech
- Collection personnelle Pierre & Gilles

"Nos photos c'est comme un grand album de famille, c'est notre vie, notre histoire, nos rêves."

Pierre et Gilles adoptent aussi les supports modernes de diffusion de la pop culture : Affiches, flyers, pochettes de disques deviennent autant de moyens de diffuser leurs œuvres. C’est d’ailleurs sur une pochette de disque vinyle, La notte, la notte, le second album studio d’Etienne Daho, que le grand public découvre le travail de Pierre et Gilles. L’objet est une photographie peinte du chanteur rennais vêtu d’une marinière, avec posé sur son épaule, le perroquet Bibic. Double disque d’or, la carrière de Daho décolle en même temps que celle des deux artistes à l’origine de cette fameuse pochette...

Etienne Daho a tellement aimé cette photo qu'il a attendu que l'album sorte plutôt que de la sortir en 45 tours.

Remerciements à :

Camille Desprez et la galerie Templon

Dorothée Prud’homme et Pauline Richard

Une série proposée par Pierre Chassagnieux, réalisée par Assia Khalid. Prise de son : Olivia Branger. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Liens

Bibliographie sélective 

À réécouter : Premiers jours du reste de ta vie

Références

L'équipe

Daphné Abgrall
Collaboration
Sandrine Treiner
Coordination