1966 Le journaliste sportif Jacques Vendroux sur le plateau de "Sports dimanche"
 1966 Le journaliste sportif Jacques Vendroux sur le plateau de "Sports dimanche" ©AFP - Aimé Dartus / Afp
1966 Le journaliste sportif Jacques Vendroux sur le plateau de "Sports dimanche" ©AFP - Aimé Dartus / Afp
1966 Le journaliste sportif Jacques Vendroux sur le plateau de "Sports dimanche" ©AFP - Aimé Dartus / Afp
Publicité

Comment un petit gamin de Calais, turbulent et passionné de football, est-il devenu l’une des voix les plus célèbres de la radio ? Alors qu’il commente en Russie sa onzième coupe du Monde, Jacques Vendroux revient cette semaine sur ces cinquante-deux ans de vie professionnelle.

Avec

Le jeu, le stade, les vestiaires, les grands champions et les amateurs : Jacques Vendroux est un amoureux du football. Et son poste à lui, c’est gardien de but.

Adolescent, Jacques Vendroux voulait devenir Gordon Banks ou Thierry Roland. Du second - faut-il rappeler qui est Thierry Roland ? - il deviendra le collègue, l’alter ego, et le meilleur ami. 

Publicité

Le premier – grand gardien de but de l’équipe d’Angleterre championne du monde en 1966 – restera l’une de ses idoles. Jacques Vendroux n’est en effet pas devenu gardien de but de haut niveau. Mais il a joué longtemps et a bien sûr, grâce à son métier, fréquenté les stades du monde entier. 

Il nous raconte aujourd’hui sa passion, évoque son admiration et son indulgence pour les gardiens de buts, et explique pourquoi en dépit des évolutions du football, il reste un amoureux de ce sport. 

Liens

Autoportrait pour Les Cahiers du football.

Une journée avec l’infatigable Jacques Vendroux, reportage du Monde (Juillet 2016).

Film en l’honneur de Jacques Vendroux, le manager du Variétés Club de France, à l’occasion de ses 70 ans le 1er mars 2018.

L'équipe

Claire Poinsignon
Coordination
Yves Le Hors
Collaboration
Annelise Signoret
Collaboration
Anne Perez
Réalisation