Jean-Pierre Chèvenement, ministre de la défense, avec Lech Walesa, en 1990 à Gdansk - Archives personnelles Jean-Pierre Chevènement
Jean-Pierre Chèvenement, ministre de la défense, avec Lech Walesa, en 1990 à Gdansk - Archives personnelles Jean-Pierre Chevènement
Jean-Pierre Chèvenement, ministre de la défense, avec Lech Walesa, en 1990 à Gdansk - Archives personnelles Jean-Pierre Chevènement
Publicité
Résumé

Jean-Pierre Chevènement est homme de convictions : son désaccord est fondamental avec le grand dessein européen de Mitterrand. A ses yeux, cette Europe néolibérale est aux antipodes du projet de la gauche.

avec :

Jean-Pierre Chevènement (ancien ministre, président de la Fondation Res Publica).

En savoir plus

Passionnante leçon de choses rétrospective : Jean-Pierre Chevènement analyse la façon dont le " grand dessein " européen de François Mitterrand s’est déployé entre 1984 et les années 1990, avec l’adoption puis la mise en œuvre de l’Acte unique européen. 

" On aurait pu imaginer un affrontement gigantesque entre le néolibéralisme qui commençait à marquer des points et le projet de la gauche, fondé sur une politique industrielle capable de financer l’Etat social. En réalité, cela s’est déroulé en catimini ". Car, souligne-t-il, " personne ne pouvait imaginer à l’époque les conséquences de cette libéralisation des mouvements de capitaux qui a débouché sur le capitalisme financier mondialisé tel que nous le connaissons aujourd’hui ". Le " retour à la République ", stratégie alternative dès lors prônée par Chevènement, ne résistera pas au " pari pascalien " de Mitterrand sur la construction de l’Europe économique et monétaire.

Publicité

Une série d’entretiens produite par Gérard Courtois, réalisée par Marie Plaçais. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Frédéric Cayrou et Martin Troadec.

Pour aller plus loin

  • Le blog de Jean-Pierre Chevènement
  • Passion de la France, de Jean-Pierre Chevènement (Robert Laffont, Bouquins, 1532 p.). Choisis et présentés de façon thématique par l’auteur, ces extraits de la vingtaine de livres qu’il a publiés retracent ses idées-forces et son itinéraire intellectuel.
  • Discours de Vincennes, 9 septembre 2001, annonçant sa candidature à l’élection présidentielle.