Wolinski dans son studio en 2005. ©Getty -  Raphael GAILLARDE/Gamma-Rapho
Wolinski dans son studio en 2005. ©Getty - Raphael GAILLARDE/Gamma-Rapho
Wolinski dans son studio en 2005. ©Getty - Raphael GAILLARDE/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Passant d'un journal d'extrême-gauche à « Paris Match » ou au « Journal du Dimanche », Georges Wolinski a souvent brouillé les pistes idéologiques pour mieux affirmer son style (Ni Dieu, ni maître, ni Parti). Dans ce dernier épisode il livre sa méthode de travail.

avec :

Georges Wolinski (Dessinateur de presse).

En savoir plus

Par ailleurs le rédacteur en chef Wolinski (« L'Enragé », « Hara Kiri », « Charlie »), a été au fil des ans un remarquable passeur : il a fait connaître en France et ailleurs des grands dessinateurs du monde entier.

Avec l'aimable autorisation de Wolinski. DR
Avec l'aimable autorisation de Wolinski. DR

Cinquante ans de carrière. Cinquante ans de dessins qui font rire là ou ça fait mal. Tout le monde le reconnaît aujourd'hui : l'oeuvre graphique de Georges Wolinski constitue un témoignage précieux de la société française et de ses évolutions post 68. Fin 2011, Wolinski décide de déposer à la BNF une bonne partie de son atelier : plus de 10 500 dessins, des centaines de carnets de croquis, d'affiches et autres imageries. C'est à ce moment précis que France Culture a décidé d'aller à sa rencontre pour préparer cette série d'entretiens enregistrée chez lui en juin 2012.

Publicité
Références

L'équipe

Sandrine Treiner
Production
Claire Poinsignon
Collaboration