L'astrophysicien canadien Hubert Reeves est l'auteur du livre "L'Heure de s'enivrer", pour lequel il a reçu le prix Blaise Pascal.
L'astrophysicien canadien Hubert Reeves est l'auteur du livre "L'Heure de s'enivrer", pour lequel il a reçu le prix Blaise Pascal.  ©Getty - Sophie Bassouls/Sygma
L'astrophysicien canadien Hubert Reeves est l'auteur du livre "L'Heure de s'enivrer", pour lequel il a reçu le prix Blaise Pascal. ©Getty - Sophie Bassouls/Sygma
L'astrophysicien canadien Hubert Reeves est l'auteur du livre "L'Heure de s'enivrer", pour lequel il a reçu le prix Blaise Pascal. ©Getty - Sophie Bassouls/Sygma
Publicité

Jusqu’aux année 60, la cosmologie est en pleine controverse sur l’existence ou non du Big Bang. Hubert Reeves, lui, mène des travaux sur la création des atomes au cœur des étoiles.

Avec

A cette époque, s’opposent dans le monde scientifique, ceux qui croient en un univers figé et ceux qui conçoivent une histoire de l’univers avec un début et - peut-être - une fin.  

Il y a une sorte de scénario du développement de l'univers. On arrive à raconter de façon plus ou moins précise, approximative à quelle période sont apparus les premiers noyaux atomiques, à quelle période sont apparus les premiers atomes, les premières molécules et également à quelle période sont apparus la Terre, le système solaire... C'est ça qu'on essaye de mettre en place et c'est cela que je trouvais fascinant, de pouvoir mettre des dates à ces événements.

Publicité

En 1966, l’enregistrement du rayonnement fossile prédit en 1948 par l'astrophysicien russe Georges Gamow, confirme la théorie du Big Bang. Hubert Reeves participe à cette grande aventure de la cosmologie contemporaine en pleine ébullition avec un apport remarquable sur la création des atomes au cœur des étoiles. 

Pour regarder dans le temps et l'espace, c'est le télescope. Quand vous regardez loin, vous regardez tôt : si vous regardez à un milliard d'années-lumière, vous regardez la matière telle qu'elle était il y a un milliard d'années-lumière. Avec le télescope, donc, l'astronomie a l'équivalent d'une machine à remonter le temps. [...] La naissance de la Terre ça existe et vous pouvez l'observer.

J'ai l'opinion qu'il y a beaucoup d'êtres vivants et de sociétés en communication ensemble. C'est une opinion, je ne peux pas la défendre, c'est une sorte de conviction personnelle.

Le réel est plus étrange que ce que nous pensons et que ce que nous pouvons imaginer. [...] Il n'y a pas de théorie du tout. Une théorie du tout ce serait une théorie conceptuelle. [...] Est-ce-que la théorie du tout, c'est-à-dire l'ultime réalité peut être formulée en termes de concepts ? Jusqu'ici on n'a aucune preuve de cela. C'est une démarche. Les bons concepts on ne les connaît pas, il faut commencer par les fabriquer. On les fabrique progressivement par la recherche.

LIENS

L'équipe