Amélie Nothomb au salon du Livre de Turin en 2010 ©Getty - Leonardo Cendamo
Amélie Nothomb au salon du Livre de Turin en 2010 ©Getty - Leonardo Cendamo
Amélie Nothomb au salon du Livre de Turin en 2010 ©Getty - Leonardo Cendamo
Publicité
Résumé

Amélie Nothomb se dit obnubilée par la mort des autres et explique pourquoi la notion de froid hante son oeuvre. Les deux fils rouges de sa vie sont la culpabilité et le pardon.

avec :

Amélie Nothomb (Écrivaine).

En savoir plus

Amélie Nothomb a l’impression que le temps passe lentement. Elle évoque son analyse durant sept ans, son choix de ne pas avoir d’enfant, son amour pour Vertigo, d’Hitchcock.  Elle a la même obsession que le personnage féminin  : on croit qu’elle ment, invente, brode sur sa vie, alors qu’elle sait qu’elle dit la vérité. 

Amélie Nothomb se dit obnubilée par la mort des autres et explique pourquoi la notion de froid hante son oeuvre. Les deux fils rouges de sa vie sont la culpabilité et le pardon. 

Publicité

Le site d'Amélie Nothomb

Pour aller plus loin

Références

L'équipe

Claire Poinsignon
Coordination
Laurent Paulré
Réalisation