Susie Morgenstern, 2020  ©Radio France - Zoé Sfez
Susie Morgenstern, 2020 ©Radio France - Zoé Sfez
Susie Morgenstern, 2020 ©Radio France - Zoé Sfez
Publicité
Résumé

En trente ans, la littérature jeunesse française est devenue l’une des plus riches et foisonnantes du paysage européen. Susie Morgenstern en est aujoud'hui l’une des stars et entretient des relations fortes avec ses jeunes lecteurs.

avec :

Susie Morgenstern (Autrice de livres pour la jeunesse).

En savoir plus

Quand Susie Morgenstern commence à écrire en 1977, l’immense majorité des livres pour enfants sont disponibles en France, en particulier les grands classiques britanniques ou allemands « Bonsoir Lune », « Max et les Maximonstres ». Et évidemment des chefs d’œuvre comme « Les quatre filles du Docteur March », qui ont tant compté pour Susie Morgenstern. « La scène la plus brutale de la littérature pour moi, c’est celle où Amy brûle le manuscrit de Jo ! » 

Sous l’impulsion d’éditeurs comme L’école des loisirs, la littérature jeunesse a connu un essor fulgurant pour devenir l’une des locomotives de l’édition en France. Ici, Susie Morgenstern  raconte le rapport qu’elle entretient avec ses éditeurs, ses dessinateurs de prédilection, comme Serge Bloch. Mais aussi avec ses pairs qu’elle admire : Claude Ponti - « il n’écrit pas pour les enfants, il est branché en direct sur leur cerveau », Marie-Aude Murail ou Marie Despleschin. Des auteurs devenus stars, comme le montre l’engouement pour le salon du livre jeunesse de Montreuil, auquel Susie est fidèle depuis sa création il y a 20 ans. Et qui échangent tout au long de l’année avec leurs jeunes lecteurs. 

Publicité

On se plaint que les enfants ne lisent pas, mais c’est faux ! Les enfants sont peut-être de nos jours les seuls lecteurs, d’autant qu’ils ne regardent pas encore Netflix. Et ils sont très exigeants : ils m’écrivent  pour se plaindre des fautes dans les livres, ou pour demander des explications sur tel ou tel personnage. Souvent même, je reçois des manuscrits, et je me bats pour les faire publier. 

Fondamentalement, Susie Morgenstern croit à la fonction libératrice de l’écriture chez les enfants et arpente la France pour animer des ateliers dans les classes. 

Quand j’arrive, on me demande d’écrire des contes de fée. Mais c’est l’une des choses les plus difficiles. Moi, ce que je veux, c’est simplement faire écrire les enfants : juste remplir des pages, libérer le bras, parce que c’est un sport. On n’est pas nageur si on fait une seule longueur.

Il faut de la confiance en soi pour écrire. Quand je vais dans les classes, je n’y vais pas en tant qu’écrivain, mais en tant que pom-pom girl !

Une série produite par Zoé Sfez, réalisée par Guillaume Baldy. Prise de son : Yvan Turk. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Le site de Susie Morgenstern

Bibliographie sélective

Références

L'équipe

Zoé Sfez
Production
Daphné Abgrall
Collaboration
Sandrine Treiner
Coordination