Les Femmes : épisode 5/5 du podcast Jean-Paul Goude, c’est tout bon

Jean-Paul Goude avec sa maman Irène
Jean-Paul Goude avec sa maman Irène - Archives privées Jean-Paul Goude
Jean-Paul Goude avec sa maman Irène - Archives privées Jean-Paul Goude
Jean-Paul Goude avec sa maman Irène - Archives privées Jean-Paul Goude
Publicité

"Goudmalion" : ainsi Edgar Morin a-t-il surnommé Jean-Paul Goude, en référence aux transformations et aux mises en scènes dans lesquelles l’artiste embarque les femmes de sa vie. Il tombe amoureux de celles qui l’inspirent.

Les femmes singulières inspirent Jean-Paul Goude. Mais la première à laquelle il rend ici hommage est sa mère, qui lui disait : "Tu es un danseur né." Etant donné qu’il fut plusieurs fois question de Grace Jones au cours des entretiens précédents, Goude s’arrête ici sur la figure de Farida Khelfa "spectaculaire et théâtrale". Il l’a connue en sortant au Palace, la boîte de nuit parisienne à la mode dans les années 1980. En toile de fond de cette rencontre, il y avait la Marche des Beurs, à laquelle Farida Khelfa avait participé. Farida Khelfa avait de la répartie, un caractère fort, colérique, et une beauté originale. Il décrit bien ce qui lui a plu en elle : "Farida est une artiste. Elle écrivait des chansons, elle écrivait des poèmes." 

Karen Park Goude et Jean-Paul Goude, à l'Opéra Garnier, le 24 septembre 2016, à Paris, France
Karen Park Goude et Jean-Paul Goude, à l'Opéra Garnier, le 24 septembre 2016, à Paris, France
© Getty - Stéphane Cardinale/Corbis

Outre les femmes - chanteuse, danseuse, mannequin - dont il a partagé la vie, Goude a métamorphosé, le temps d’une photo, Lady Gaga ou Scarlett Johansson. Il aime des cinéastes comme Fellini et Pedro Almodovar, chez lesquels les femmes tiennent un rôle prépondérant. D’Almodovar, il aime particulièrement Parle avec elle, mais il apprécie moins l’hystérie que le cinéaste espagnol attribue parfois à ses personnages féminins. Depuis 25 ans, Jean-Paul Goude vit avec Karen Park, une Américaine d’origine coréenne avec laquelle il a deux enfants. Ils habitent dans le quartier de la butte Bergeyre dans le dix-neuvième arrondissement de Paris, et Goude décrit très bien ces quelques rues depuis lesquelles on voit Paris.  

Publicité

Une série d'entretiens proposée par Virginie Bloch-Lainé, réalisée par Thomas Jost. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Gilles Galinaro. Coordination : Sandrine Treiner.

Pour aller plus loin

Bibliographie

L'équipe