Louis-Ferdinand Céline a marqué la littérature du XXe siècle par son style abrupt très novateur. ©Getty - Keystone France
Louis-Ferdinand Céline a marqué la littérature du XXe siècle par son style abrupt très novateur. ©Getty - Keystone France
Louis-Ferdinand Céline a marqué la littérature du XXe siècle par son style abrupt très novateur. ©Getty - Keystone France
Publicité
Résumé

En 2011, "A Voix Nue" décide de diffuser des archives sonores de Céline inédites ou peu diffusées. La première émission de la série permettait ainsi d'écouter un entretien réalisé à Meudon, chez l'écrivain, le 16 juin 1959, pour la phonothèque nationale de la BNF.

avec :

Louis-Ferdinand Céline ((1894-1961) écrivain, auteur de "Voyage au bout de la nuit" et antisémite virulent).

En savoir plus

Matthieu Garrigou-Lagrange a recensé tous les documents sonores existants sur Céline, et vous en propose une sélection. Ce premier épisode est consacré à un entretien entre Louis-Ferdinand Céline et Francine Bloch, collaboratrice de la Phonothèque nationale, le 16 juin 1959. Louis-Ferdinand Céline évoquait ses deux métiers, écrivain et médecin, et comment il était arrivé à l'écriture.

Son métier d'écrivain, Céline le considère, en fait, bien loin d'une vocation, comme une nécessité d'ordre financier. "J’avais la vocation de médecin et puis dans le cours de la médecine j’avais des ennuis économiques, que tout le monde qui est né pauvre peut avoir, et alors pour résoudre ces problèmes-là, je me suis dit rien de mieux que faire un petit livre. Et mon ambition c’était d’égaler Dabit à ce moment-là. Et alors j’ai dit ‘ben je vais en faire un aussi, un petit livre’, mais je vais le mettre sous le nom de ma mère, comme ça personne ne saura que c’est moi, et ça ne me gênera pas pour la médecine. Et alors le livre est sorti, c’était 'Voyage'. Et ça a fait tellement de bruit que ça m’a nuit pour la médecine, alors j’ai été obligé de travailler dans la littérature… Sans ça je n’y tenais pas du tout. La littérature m’a emmené à d’autres livres et puis à des ennuis que vous connaissez."

Publicité

La phrase, je la tortille, j'ai envie de la travailler, puisqu'on m'y force. Mais ça ne me fait pas plaisir.

Il évoque également son roman Voyage au bout de la nuit - qui a connu un immense succès, certes teinté de scandale, dès sa parution en 1932 -, ainsi que l'évolution plus générale du paysage littéraire de son époque.

Dans la deuxième partie de l'émission, Francine Bloch raconte en 2002 avec humour les conditions de cet entretien avec Céline, dans la maison de l'écrivain, 25 ter route des Gardes à Meudon. Il vivait là depuis 1951, amarré au-dessus de la Seine dans une jolie maison, avec sa femme Lucette Almensor, entouré de chiens, de chats, d’un perroquet…. "Quand je l'ai vu, se souvient-elle, j'étais étonnée, il avait un aspect de bête traquée".

Réalisé par Jean-Claude Loiseau. Avec la collaboration de Claire Poinsignon. Mixage de Marie Lepeintre. En partenariat avec la Bibliothèque Nationale de France.

Références

L'équipe

Jean Lebrun
Production
Claire Poinsignon
Collaboration