France Culture
France Culture
Publicité
Macha Méril
Macha Méril
© Radio France

Par Philippe Garbit. Réalisation : Virginie Mourthé-Laval. Prise de son : Bernard Cantin. Avec la collaboration de Claire Poinsignon.

Elle est née princesse Maria-Magdalena Wladimirovna Gagarina, mais elle est plus connue sous le nom de Macha Méril …ce qui est plus facile et plus rapide à prononcer.

Publicité

La rapidité, la vitesse ? Cela ne la concerne guère…ou alors en cuisine : C’est prêt dans un quart d’heure ! Tel est le titre de l’un de ses recueils de recettes, qui fait suite à Joyeuses pâtes , Moi j’en riz , Haricots-ci, haricots-là

Commencer par évoquer des livres de cuisine à propos de Macha Méril n’est pas anecdotique : on sait qu’elle a joué dans des films d’Eric Rohmer, Gérard Oury, Michel Deville, Jean-Luc Godard, Dario Argento, Agnès Varda, etc…, qu’elle a produit Guy Gilles, Pier Paolo Pasolini, Robert Bresson, qu’elle a interprété Colette à la télévision, George Sand au théâtre, qu’elle est « sociétaire de l’émission Les Grosses Têtes », mais qui sait si le secret de ses publics variés et peut-être étanches ne tient pas à son amour pour l’Italie et ses traditions culinaires ?

« Elle a de fortes convictions sur tout : la cuisine, la politique, l’art et la morale » pourrait-on dire d’elle, empruntant en fait une phrase qualifiant l’héroïne de son dernier roman (Ce qu’il voulait , publié chez Albin Michel).

La Russie, le Maroc, les immigrés russes en région parisienne, les débuts au théâtre, les cours à New-York, le cinéma et les amours, en France, en Italie et ailleurs…Vaste programme !

1) Enfance et adolescence

A entendre également :le "Je déballe ma bibliothèque" de la comédienne, diffusé du 8 au 12/10/2012.

Macha Méril joue actuellement aux Bouffes Parisiens, à Paris, une pièce de Didier Van Cauwelaert : * Rapport intime,(jusqu’au * 11 janvier 2014 ).