Gérard Berréby
Gérard Berréby - Gaëlle Riou Kerangal
Gérard Berréby - Gaëlle Riou Kerangal
Gérard Berréby - Gaëlle Riou Kerangal
Publicité

À soixante-huit ans, le fondateur des éditions Allia n’aime toujours pas la propriété intellectuelle ni le monde de l’édition. Mais il est toujours animé par le désir de faire, et de faire singulièrement, porteur d’un style dans l’époque.

Avec

1982 : Gérard Berréby a trente-deux ans et n’est pas satisfait. Il décide de concevoir lui-même les ouvrages qu’il juge indispensables et donne à sa maison d’édition le nom d’une marque de WC, bidets, urinoirs et autres équipements de salle de bain, en référence à la Fontaine de Duchamp.     

Au départ, le rythme est lent ; paraissent deux ou trois ouvrages par an. Puis ça s’accélère. Viennent les difficultés financières. Puis l’idée de créer une "petite collection" : des ouvrages pas chers, mais toujours aussi soignés.

Publicité

Ecoutez ici le cinquième et dernier épisode de cette série d'entretiens  :

Gérard Berréby (5/5)

30 min

Dans ce 5ème épisode, Gérard Berréby continue à évoquer le "spirit" de sa maison d’édition, qui la distingue de toutes les autres, la manière dont il construit cette œuvre très personnelle, brique après brique, avec les œuvres des autres. 

Il évoque quelques-uns des titres phares d’Allia, Lipstick Traces (1998), Les Miscellanées (2005), son incursion récente dans la littérature contemporaine, et ses propres excursions.

Liens  

Les éditions Allia

Gérard Berréby, l’éditeur qui aime les oranges amères : portrait signé Emmanuel Lemieux et publié par les Influences, agence de presse des idées.

On est un peu à côté de la rentrée littéraire : les éditeurs rock se mettent à table, avec notamment Gérard Berréby. A lire sur Greenroom.fr.

L'équipe

Thibault Henneton
Production
Claire Poinsignon
Coordination
Olivier Guérin
Réalisation
Annelise Signoret
Collaboration