Erri De Luca au Festival du Film de Trente (2012)
Erri De Luca au Festival du Film de Trente (2012) - Niccolò Caranti
Erri De Luca au Festival du Film de Trente (2012) - Niccolò Caranti
Erri De Luca au Festival du Film de Trente (2012) - Niccolò Caranti
Publicité

Ecrivain, traducteur et poète, Erri De Luca a tenu sa vie durant ses engagements politiques et littéraires : « ouvrir sa bouche pour le muet », donner les mots à ceux que l’on tente de faire taire.

Avec
  • Erri De Luca Romancier, poète, dramaturge et traducteur italien.

Par Delphine Japhet. Réalisation : Christine Diger. Attachée d'émission : Claire Poinsignon.

Erri De Luca est napolitain, profondément, viscéralement. C’est cette ville qui l’a construit, qu’il aime et abhorre en même temps. Cette ville qu’il a fuie à 18 ans, laissant tout derrière lui. Engagé politiquement durant de nombreuses années, ouvrier en Italie, en France et en Afrique, écrivain, traducteur de la Bible, amoureux des mots et des langues, alpiniste chevronné et d’une curiosité insatiable, les multiples facettes d’Erri De Luca tendent vers le même but : être au monde avec humanité, éprouver cette chose dangereuse, fragile et solitaire qu’est la liberté.

Publicité

Ecrire pour donner la parole à ceux qui ne l’ont pas, tel est le rôle de l’écrivain pour Erri De Luca. Tous ses textes explorent les mutations et les obstacles auxquels sont confrontés les êtres, ceux qui les entravent. L’écriture est le lieu de la liberté : « je ne m’exprime pas par l’écriture mais je m’enfonce dans l’écriture comme une vis dans le bois : je n’appartiens pas à l’écriture mais je consiste en elle ».

L'équipe

Claire Poinsignon
Collaboration
Béline Dolat
Béline Dolat
Béline Dolat
Coordination