France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

C’est l’aventure remarquable d’un homme possédé par les fourneaux, la grâce et la besogne. Et plus encore celle d’un chef dont les étoiles ne sont pas près de pâlir.

Pierre Gagnaire dans son restaurant
Pierre Gagnaire dans son restaurant
- Leodack

Par Jean-Michel Djian. Réalisation : Vincent Abouchar. Attachée de production : Claire Poinsignon.

Publicité

Pierre Gagnaire fait partie de cette trempe d’hommes que la culture de la rencontre grandit sans discontinuer. Jeune, il trouve à St-Etienne celui qui lui donnera une bonne raison de faire un métier de bouche adolescent, un ou des maîtres qui sauront à Lyon mais aussi sur les mers, en Amérique ou à Paris, l’ encourager à persévérer dans la cuisine de création enfin adulte, des compagnons de route admiratifs capables, derrière les fourneaux ou au Collège de France de faire de lui un chef d’exception. Il aura fallu attendre 2015, l’année de ses 65 ans, pour que ses pairs l’élisent enfin « Meilleur Cuisinier du monde ».

1) Une adolescence stéphanoise