Portrait de l’aquarelliste-reporter au travail : épisode 4/5 du podcast Noëlle Herrenschmidt, aquarelliste sans limites

L'indispensable : boîte d’aquarelles et pinceaux
L'indispensable : boîte d’aquarelles et pinceaux - © Noëlle Herrenschmidt
L'indispensable : boîte d’aquarelles et pinceaux - © Noëlle Herrenschmidt
L'indispensable : boîte d’aquarelles et pinceaux - © Noëlle Herrenschmidt
Publicité

Munie de sa boite d’aquarelles, de ses pinceaux et vêtue de son inséparable gilet dix-huit poches, Noëlle Herrenschmidt nous dévoile la petite fabrique de ses dessins : quels sont ses rituels et ses objets fétiches, quel rapport elle entretient avec la couleur, ce que permet cette technique.

Avec

Noëlle Herrenschmidt a deux règles d’or : la première c’est d’être « présente et transparente », la deuxième c’est « respect et confiance ». La dessinatrice s'assure toujours de recueillir l'assentiment de la personne car contrairement au dessin d'audience saisi sur l'instantané, l'enquête au long cours nécessite du temps, il faut gagner la confiance. Elle explique que c'est un travail commun : « l'aquarelle se fait avec le regard de celle ou celui qu'on interviewe contrairement à la photo. Comme c'est du direct, la personne voit le dessin se faire, elle n'a pas l'angoisse du résultat. » L'aquarelliste ajoute qu'elle dessine simultanément ce qu'elle entend de la main gauche, et prend des notes de la main droite.

Le gilet Hollington à dix-huit poches

Elle nous accueille vêtue de son gilet Hollington à dix-huit poches, fidèle compagnon depuis toujours, qui lui permet de ranger ses affaires et de pouvoir dessiner en toutes circonstances : « lorsqu'on dessine, on doit être discret donc on doit porter tout sur soi. » Elle présente tout son attirail, en haut à droite : des poches fabriquées sur mesure pour accueillir ses mines de plomb 4B, pour tracer du noir : « il faut que ces mines de plomb soient taillées comme des pointes », en bas à gauche : le taille crayon (avec une réserve ) : « pour ne pas mettre de la mine de taille-crayon partout, où que je sois. » En haut à gauche : se logent trois pinceaux synthétiques Daler-Rowney en 12 : « ils sont toujours rangés avec l'étui de façon à ce que la pointe du pinceau soit toujours parfaite. J'utilise le 12 car il est assez épais, il ne faut pas avoir peur d'étaler la tache d'eau. Si j'ai besoin d'affiner, j'ai le même en 8, et pour les petits détails j'ai du 6. Sans oublier l'eau, indispensable à une aquarelliste : « à la taille j'ai une banane avec trois pots à eau en verre, que je change aux interruptions, et je dispose de petites soucoupes que je pose sur mon carton à dessin. » Elle présente aussi d'autres accessoires comme les pinces à dessin et son mini séchoir auxquels elle tient beaucoup...

Publicité

Dans cet épisode, elle parle aussi de ses rituels comme travailler le soir tard ou porter des boucles d’oreille de couleur (elle ne dessine jamais sans) confectionnées par une de ses filles : « les boucles d'oreille sont une ouverture au dialogue formidable. J'aime porter les boucles de ma fille, j'en ai besoin pour me réveiller le matin », et de ce que lui permet l’aquarelle et des couleurs de sa précieuse petite boite, jusqu’au blanc, qui joue un rôle fondamental dans ses dessins .

Générique

Une série d’entretiens proposée par Caroline Broué. Réalisation Jean-Philippe Navarre. Chargée de programmes : Daphné Abgrall. Prise de son : Alexandre Martin. Coordination : Florian Delorme.

Pour aller plus loin

Le site de Noëlle Herrenschmidt

Bibliographie complète

Noëlle Herrenschmidt, les 36 couvertures de Pomme d’Api

Illustrations pour Okapi

Bibliographie sélective

Juger le 13-Novembre. Une réponse démocratique à la barbarie. Noëlle Herrenschmidt, Arthur Dénouveaux, Antoine Garapon (Ed. de La Martinière, novembre 2022).

Dans les coulisses de la loi. Noëlle Herrenschmidt : Reportage et aquarelles avec Sebastien Miller, préface d'Antoine Garapon (Ed. de La Martinière, 2016).

Carnets du Palais. Antoine Garaponet Noëlle Herrenschmidt., Albin Michel 2000*,* réédition Lexis Nexis 2016.

Mémoires de justice. Les Procès Barbie, Touvier, Papon. Noëlle Herrenschmidt, Michel Zaoui, Antoine Garapon (Ed. Seuil, 2009).

Corps et âmes, itinéraires spirituels en France. Reportage et aquarelles : Noëlle Herrenschmidt, post face d’Antoine Garapon (Ed. La Martinière, 2009).

L'Hôpital, à la vie, à la mort. Noëlle Herrenschmidt : reportages et aquarelles (Ed. Gallimard 2003).

Carnets de prisons.* Noëlle Herrenschmidt et Patrick Mounaud (Ed. Albin Michel 1997).

Carnets du Vatican. Reportage et aquarelles : Noëlle Herrenschmidt (Ed. Albin Michel, 1999).

Carnets de la Gendarmerie. Reportage et aquarelles : Noëlle Herrenschmidt (Ed. Albin Michel, 1998).

Dans le sillage des boat people. Noëlle Herrenschmidt et Marina Diva (Ed. Albin Michel Jeunesse, 1993).

L'équipe