Jean Guidoni milieu des années 50 à Toulon
Jean Guidoni milieu des années 50 à Toulon - Archives privées Jean Guidoni
Jean Guidoni milieu des années 50 à Toulon - Archives privées Jean Guidoni
Jean Guidoni milieu des années 50 à Toulon - Archives privées Jean Guidoni
Publicité

Dans ce premier épisode, Jean Guidoni évoque son enfance dans le sud de la France, dans un milieu modeste entre sa mère et sa grand-mère d’origine Corse et la vie lointaine de son père navigateur. Solitaire, il fait l’école buissonnière, passe ses après-midis au cinéma, et rêve d'un ailleurs...

Avec

Jean Guidoni a passé son enfance entre Toulon et Marseille, entre sa mère et sa grand-mère paternelle d’origine Corse. Son père navigateur est, la plupart du temps absent, il passe son temps en Asie, où il mène une autre existence. Il en ramène des œufs de lump et des poupées geishas de porcelaine, jamais d’argent, dépensé au jeu. Pendant ce temps, sa mère s’occupe des enfants, son frère et lui. Sa grand-mère pour l’aider vole des restes dans le restaurant dans lequel elle est cuisinière, des morceaux de viande juteuse qui coulent le long de sa silhouette, vision qui marque sa jeunesse. Elle l'amène parfois aussi à l'Opéra de Toulon voir les concerts de Gilbert Bécaud.

En grandissant, Jean Guidoni aime les musiques que diffusent les radios de l’époque et le cinéma, en particulier les films sombres fantastiques, ceux qui proposent un autre univers, un "ailleurs" qui lui ouvre imaginaire. Alors qu’il est adolescent ses parents se séparent, sa mère se bat avec des problèmes d’argent, il comprend qu’il ne s’en sortira pas par l’école, que son issue sera le spectacle. Il entre en apprentissage pour devenir coiffeur avec un seul objectif en tête : gagner sa vie et partir...  A l’école de coiffure, il se lie d’amitié avec une jeune fille qui comme lui rêve de chanter. Il devient apprenti dans un quartier “chaud” de Marseille, “le coiffeur de ces dames”.

Publicité

Générique

Une série d’entretiens produite par Maylis Besserie. Réalisation : Laurent Paulré. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Florent Lavani. Coordination : Sandrine Treiner.

Concert

Au Théâtre des Bouffes du Nord, à Paris, le Lundi 25 avril 2022 à 20h30

Pour aller plus loin

Le site non officiel de Jean Guidoni

Discographie

Bibliographie

Chanter n'est pas jouer (Ed. l'Archipel, 2003).

Dossier Jean Guidoni. Revue Je Chante, n° 20, 1996.

Quelques jours de trop (Ed. De Septembre, 1991).