Isabelle Autissier sur son bateau "PRB", avant le départ de la course en solitaire "Vendée Globe Challenge" (1996)
Isabelle Autissier sur son bateau "PRB", avant le départ de la course en solitaire "Vendée Globe Challenge" (1996) ©Maxppp - Maxppp
Isabelle Autissier sur son bateau "PRB", avant le départ de la course en solitaire "Vendée Globe Challenge" (1996) ©Maxppp - Maxppp
Isabelle Autissier sur son bateau "PRB", avant le départ de la course en solitaire "Vendée Globe Challenge" (1996) ©Maxppp - Maxppp
Publicité

Quatre tours du monde en solitaire, au moins autant d'expéditions aux Kerguelen, au Groenland, en Géorgie du sud, ou en Antarctique : de ses balades sur le petit bateau familial avec son père et ses cinq sœurs, Isabelle Autissier a appris à se battre "avec" la mer, plutôt que "contre" elle.

Avec
  • Isabelle Autissier Navigatrice, Présidente de la branche française du World Wide Fund for Nature(WWF)

"La côte n’est que clignotements, lueurs et pinceaux de phares. Le monde des humains n’existe plus que par ses lumières". 

Ainsi commence le premier jour d’un tour du monde qui en compte plus de cent. Dans la cabine d’Isabelle Autissier, il y a ce qu’il faut d’électronique pour prévoir la météo, se diriger, communiquer. 

Publicité

Il n’empêche. La solitude est là. C’est la voix qui se perd dans les vagues et la main amie qui manque aux manœuvres…

Isabelle Autissier, navigatrice : « L’aventure, c’est sortir de ses certitudes »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Claire Poinsignon
Coordination
Annelise Signoret
Collaboration