Claude Nougaro, Michel Legrand et Albert Raisner lors de l'enregistrement de l'émission radiophonique "Feux de joie" en 1963
Claude Nougaro, Michel Legrand et Albert Raisner lors de l'enregistrement de l'émission radiophonique "Feux de joie" en 1963 ©AFP - Louis Joyeux / Ina
Claude Nougaro, Michel Legrand et Albert Raisner lors de l'enregistrement de l'émission radiophonique "Feux de joie" en 1963 ©AFP - Louis Joyeux / Ina
Claude Nougaro, Michel Legrand et Albert Raisner lors de l'enregistrement de l'émission radiophonique "Feux de joie" en 1963 ©AFP - Louis Joyeux / Ina
Publicité

Compositeur, musicien, chef d’orchestre, arrangeur et cinéaste, Michel Legrand a composé pour les grands mythes du cinéma et de la chanson. Une passion qui l'anime depuis son plus jeune âge.

Dans ce dernier entretien, Michel Legrand revient sur les temps forts de sa carrière. Notamment sa rencontre avec Claude Nougaro, vers 1953, dont il va faire une "star", selon ses propres termes. A cette époque, Legrand commence le jazz, et tout le monde - sauf Jacques Canetti - le décrie. 

Une vie, une oeuvre
59 min

L'évocation de ces souvenirs est pour vous l'occasion d'entendre Legrand raconter avec entrain nombre de petites anecdotes, des séances de travail avec Joseph Losey à sa rencontre ratée avec Ray Charles, en passant par son admiration absolue pour Henri Dutilleux.

Publicité

Par Alain Kruger. Réalisation : Gilles Davidas. Prise de son : Didier Sudres. Attachée d'émission : Claire Poinsignon. Coordination : Sandrine Treiner. 

L'équipe