Naissance des premiers bébés issus d'embryons congelés. René Frydman, Emile Papiernik, Jacques Testart, le 10 avril 1986 à Paris, France
Naissance des premiers bébés issus d'embryons congelés. René Frydman, Emile Papiernik, Jacques Testart, le 10 avril 1986 à Paris, France
Naissance des premiers bébés issus d'embryons congelés. René Frydman, Emile Papiernik, Jacques Testart, le 10 avril 1986 à Paris, France ©Getty - Frédéric REGLAIN/Gamma-Rapho
Naissance des premiers bébés issus d'embryons congelés. René Frydman, Emile Papiernik, Jacques Testart, le 10 avril 1986 à Paris, France ©Getty - Frédéric REGLAIN/Gamma-Rapho
Naissance des premiers bébés issus d'embryons congelés. René Frydman, Emile Papiernik, Jacques Testart, le 10 avril 1986 à Paris, France ©Getty - Frédéric REGLAIN/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

René Frydman a été à la fois témoin et moteur des grands avancements de sa discipline : de la première naissance française issue d’une FIV à l’utérus artificiel. Pour résoudre les problèmes a priori insolubles en procréation humaine, il va repousser les limites des possibilités de la naissance.

avec :

René Frydman (médecin spécialiste de la reproduction et du développement de l’assistance médicale à la procréation en France, producteur à France Culture de Matières à penser, auteur de « Intimité en danger » (PUF, 2019).).

En savoir plus

La naissance paraît si naturelle, si simple, dans une vie, qu’on oublie qu’elle peut être aussi un défi complexe, et qu’il n’est pas donné à chacun(e) de pouvoir procréer. L’infertilité, la stérilité, est un fléau qui touche malheureusement bien des couples ou des familles monoparentales. Pour ces personnes, René Frydman s’est livré à un combat de fond, entre la recherche fondamentale et la médecine de pointe, pour transposer des innovations techniques en faveur de la reproduction.

Les innovations médicales sous la voûte éthique

Ainsi, en près de cinq décennies, René Frydman a connu et participé à de nombreuses révolutions médicales : contraception, avortement, amniocentèse et surtout la fécondation in vitro, avec la célèbre petite Amandine née en 1981, puis le diagnostic préimplantatoire mais qui soulèvent des questions éthiques. "Dans le cas du diagnostic préimplantatoire pour des couples qui n'ont pas forcément des problèmes de fertilité, mais qui ont un risque de transmission d'une maladie génétique. Si l'on prélève une cellule de l'embryon on peut savoir si cet embryon A par rapport à l'embryon B, est porteur ou non de telle ou telle anomalie".

Publicité

Autant d’innovations médicales développées avec ses équipes dans le but de maîtriser ou rendre possible la naissance, lorsqu’elle est difficile, voire impossible pour le ou les parents. René Frydman souligne que " l'enjeu est de permettre une sécurité de concevoir, d'accoucher et d'élever un enfant". Des succès français accomplis par sa persévérance, sa capacité à sonder les progrès de ses pairs dans son domaine, sa bienveillance et le soin qu’il apporte à chacune de ses pratiques.

Pourtant, lorsque René Frydman découvre plus jeune l’état de la gynécologie obstétrique à son arrivée à l’Hôpital Bichat, il tombe sous le choc. Pourtant aguerri par son expérience de médecine de guerre, il découvre une situation archaïque, des méthodes rustres, une pratique médicale presque insalubre pour les patientes. "La chirurgie aujourd'hui se fait pour beaucoup à ventre fermé, c'est-à-dire juste avec des petits orifices. Avant, c'était les grandes cicatrices qui laissaient des délabrement et des douleurs et une esthétique problématique parfois".

Il entame par la suite sa carrière à l'hôpital Antoine Béclère de Clamart, où il rencontre son mentor, son guide : Emile Papiernik, une grande figure à l’époque de la procréation médicalement assistée. "Chaque naissance est une victoire sur la mort" deviendra son crédo, sa ligne de conduite, au long de sa carrière où il aura supervisé environ 80 000 naissances.

40 min

Générique

Une série d'entretiens produite par Céline Loozen. Réalisation : Guillaume Baldy. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Julien Calvas. Coordination : Sandrine Treiner.

Pour aller plus loin

Podcast par René Frydman : Une histoire... de la naissance

René Frydman « Pour une éthique de l'entre-deux, entre procréation et recherche génétique », Raisons politiques, 2004/1 (no 13), p. 129-141.)

Bibliographie sélective

L'irrésistible désir de naissance (Ed. PUF, 1986).

Dieu, la médecine et l'embryon (Ed. Odile Jacob, 1999).

Lettre à une mère (Ed. L'Iconoclaste, 2008).

Recherche bonheur désespérément (Ed. PUF, 2010).

Convictions, 30 ans de combat pour l'assistance médicale à la procréation (Ed. Bayard, 2011).

Une histoire de la naissance (Ed. Grasset-France Culture, 2021).

Le dictionnaire de ma vie, René Frydman avec Maryvonne Ollivry (Ed. Kero, 2022).